jeudi 17 novembre 2016

DES LETTRES VIVANTES DE DIEU

“C’est vous qui êtes notre lettre, écrite dans nos cœurs, connue et lue de tous les hommes” (2 Corinthiens 3:2).
J’ai une question pour toi. Que dit ta vie à ceux qui t’entourent ? Comment le livre de ta vie est-il lu ? Quel genre d’enseignant est ta vie ?
Tant de témoignages se déversent dans nos bureaux. Nous lisons les histoires de ceux qui sont remplis d’espoir malgré la perte de leur emploi, qui ont la paix malgré leur maladie, qui marche avec courage malgré des souffrances sans fin. Et toutes ces personnes ont une chose en commun : Elles prient.
LA PRIÈRE, LE DÉNOMINATEUR COMMUN
Une de ces servantes est une femme dévouée à Dieu qui traverse une épreuve écrasante. Tous les jours, elle a la tâche désespérée de prendre soin à la fois de son fils déficient mentalement et d’une belle-mère âgée atteinte d’Alzheimer. Cette femme doit être vigilante 24h/24 car l’un ou l’autre est susceptible à tout moment de s’enfuir ou de brûler la maison. Elle dit à quel point elle est fatiguée, à certains moments, se demandant si elle pourra continuer encore une journée de plus.
Ce à quoi tout se résume pour elle est simple : Elle prie. Cette femme sait de première main comment aller avec assurance au trône de grâce de Dieu chaque jour simplement pour trouver grâce dans ses temps de besoin.
UNE VÉRITÉ IMPORTANTE
Des tels enseignants sont des lettres vivantes, des lettres d’amour de Dieu à un monde sans espoir. Et ils le sont devenus en étant en communion constante avec le Seigneur, à travers chaque lutte et chaque épreuve. Ils se confient pleinement en Jésus pour renouveler leurs forces et être capables de continuer, s’appuyant sur le Saint-Esprit pour recevoir direction et grâce dans leur temps de besoin.
Je te le demande : est-ce que tu enseignes les autres par ton exemple ? Je t’en supplie : approche-toi du Seigneur quotidiennement pour recevoir la miséricorde et la force dont tu as besoin. Il t’appelle à être l’un de Ses enseignants !