mercredi 9 novembre 2016

CE MONDE N’EST PAS NOTRE FOYER

Quand le Saint-Esprit viendra tel un torrent de pluie, Il réveillera la Fiancée de Christ avec un cri. Que va donc être le cri de l’Esprit ? “Voici l’époux, allez à sa rencontre !” (Matthieu 25:6).
De façon tragique, le message de la seconde venue de Christ a presque disparu des estrades aujourd’hui. Même sur internet, où l’on trouve des messages sans nombre remplis de discussions au sujet de l’Eglise, on ne trouve rien au sujet du retour de Christ. Mais Jean dit que le cri de l’Eglise dans les derniers jours sera :
“Et l’Esprit et l’épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise : Viens. Et que celui qui a soif vienne ; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement” (Apocalypse 22:17).
Dis-moi, où sont les voix qui crient : “Viens Seigneur Jésus” ? Christ a prévenu Son église :
“Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra” (Matthieu 24:42).
Où est l’Église qui guette, attend et soupire après Jésus ?
“C’est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas” (24:44).
LA FÊTE EST FINIE
Jésus a des mots durs à l’intention de ceux qui se moquent de Son prochain retour :
“Mais, [le] méchant serviteur, qui dit en lui-même : Mon maître tarde à venir, s’il se met à battre ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes, le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas” (Matthieu 24:48-50).
Je te le demande, y a-t-il déjà eu une époque où l’humanité a été aussi drapée de sa propre convoitise ? La fête est finie – l’économie du monde entier est en train de trembler – pourtant, des multitudes, y compris de nombreuses personnes dans l’Église, sont dans le déni. En ce moment même, le Saint-Esprit est déversé pour réveiller une Église ensommeillée, afin de préparer Sa venue : “Ce monde n’est pas votre foyer. A présent, réveillez-vous. Soyez prêt à rencontrer votre Fiancé !”