mercredi 27 août 2014

CONDUITS À LA SALLE DE TRAVAIL

“Quand les hommes diront : Paix et sûreté ! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l'enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n'échapperont point” (1 Thessaloniciens 5:3).

Ceci est une Parole de Dieu inspirée et chaque mot a été choisi avec attention. La ruine va s'abattre soudainement, comme les douleurs de l'enfantement s'emparent de la femme qui va mettre au monde son enfant. La femme dont il est question ici est une société perdue, mauvaise, sans Dieu et les jugements sont sur le point de s'abattre sur elle comme les douleurs de l'enfantement. Quand le moment de la naissance se rapproche, les douleurs commencent à augmenter à la fois en nombre et en intensité. Elles peuvent être espacées d'une heure, puis d'une demi-heure, puis de 10 minutes. On l'emmène à l'hôpital et la douleur ne fait qu'augmenter. Soudain, les douleurs deviennent constantes : c'est le travail. L'application de cette image au monde spirituel est la suivante : la destruction finale va commencer par des mises en garde douloureuses, qui vont s'intensifier et s'accélérer.

Je crois que l'Amérique est déjà conduite à la salle de travail. Quand des centaines de marines américains ont été soudain détruits à Beyrouth, au Liban, sans avertissement, nous n'avons pu que regarder, impuissants ! Quelques années plus tard, la navette spatiale américaine Challenger a explosé dans l'espace, le monde a regardé avec horreur 7 astronautes plonger vers la terre et, encore une fois, nous avons été impuissants.

Des médecines alarmés ont déclaré que le SIDA se répandait comme un véritable fléau sur l'Amérique et sa vitesse de propagation était terrifiante. L'utilisation de la drogue s'est multipliée dans notre société, un autre fléau. Elle se se répand comme la peste des siècles passés. Des gangs se répandent sur New York, Los Angeles, Chicago, tuant, volant, agressant ! Paul nous a prévenu que tout cela allait aller en s'intensifiant et Dieu accélère le rythme des troubles et des chagrins.

Le Saint-Esprit souffle aussi plus fort dans Sa trompette et elle paraît plus menaçante. Jamais nous n'avons entendu autant de mises en garde. Jamais il n'y a eu plus de sentinelles criant depuis les murailles. En fait, il y a eu tellement d'avertissements que de nombreuses personnes parmi le peuple de Dieu y font maintenant la sourde oreille. La société est en travail, le jugement vient, et les gens se tournent vers des idoles et des jouets. Jésus dit que nous devons nous réjouir lorsque nous voyons ces choses se produire, parce qu'elles signifient que notre rédemption est proche.

“Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche” (Luc 21:28).

mardi 26 août 2014

« S'IL TE PLAIT, DIS-MOI QU'IL N'EN EST PAS AINSI »

L'Eglise s'est réveillée un jour sur un terrible scandale. Nous avons rougi d'entendre qu'un prédicateur de l'évangile avait dépensé des millions de dollars en belles voitures, bijoux, maisons luxueuses et vins coûteux ! Les païens ont ri et se sont moqués et le nom de Jésus est devenu sujet de moquerie et d'ironie. Puis le monde a appris que le “prédicateur du péché” n°1 de la nation avait été pris en flagrant délit de péché ! A nouveau, le peuple de Dieu a crié : “Pitié, dis-moi qu'il n'en est pas ainsi !” Et nous avons regardé le déclin de plusieurs ministères. Avec tout cela, ces mots affligeants sonnent tellement juste : “Car c'est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu” (1 Pierre 4:17).

Pourquoi l'Eglise a-t-elle été tellement choquée ? Nous avons été prévenus que le jugement était à la porte et qu'il commencerait par la maison de Dieu. Dieu accepte de laisser Son nom être bafoué afin de réveiller l'Eglise et de donner un dernier avertissement au monde. “Or, si c'est par nous qu'il commence, quelle sera la fin de ceux qui n'obéissent pas à l'Évangile de Dieu ? Et si le juste se sauve avec peine, que deviendront l'impie et le pécheur ?” (1 Pierre 4:17-18). Les jugements de Dieu dans Sa maison sont si soudains et effrayants que les oreilles des hommes restent étourdies lorsqu'ils en entendent parler. Quand Dieu a jugé la maison d'Eli, Il a dit : “Voici, je vais faire en Israël une chose qui étourdira les oreilles de quiconque l'entendra...je veux punir sa maison à perpétuité, à cause du crime dont il a connaissance” (1 Samuel 3:11 et 13).

Quand Dieu a jugé Israël et la maison de Manassé à cause de leur corruption, Il a dit : “Je vais faire venir sur Jérusalem et sur Juda des malheurs qui étourdiront les oreilles de quiconque en entendra parler” (2 Rois 21:12). Dieu a dit à Jérémie que de tels jugements allaient bientôt s'abattre sur la maison d'Israël qu'Il “étourdira les oreilles de quiconque en entendra parler” (Jérémie 19:3). En hébreux “étourdir” les oreilles signifie casser les oreilles et les faire rougir de honte. Même les méchants auront les oreilles qui rougiront !


Si Dieu casse les oreilles de cette nation par ce qu'ils voient et entendent de Son jugement sur l'Eglise, quel sera le jugement soudain et effrayant qui va s'abattre sur cette société ? Les médias de notre nation se sont fait une joie de se moquer de la religion. Ils ont amené la nation à se méfier de toute prédication sainte et ont fait de tous les pasteurs des charlatans et des escrocs. Les gens lèvent leurs verres pour porter un toast, goguenards : “A tous les prédicateurs des feux de l'enfer !” Mais tout cela va changer en une nuit. Dieu va étourdir les oreilles du monde à cause d'une ruine soudaine ! D'une mort soudaine ! Mais nous pouvons lever les yeux et nous réjouir parce que nous savons que notre rédemption est proche (voir Luc 21:28).

lundi 25 août 2014

UNE VIE DE FOI by Gary Wilkerson

Pour avoir le genre de foi qui plaît à Dieu, nous devons souvent passer par des expériences frustrantes, irritantes, qui nous font serrer les poings. Peut-être t'es-tu déjà trouvé au point de crier : “Seigneur, Tu m'as fait une promesse, mais à présent tu as pris tout ce qui aurait pu rendre cette promesse réalisable !”

Pourquoi Dieu fait-Il cela ? Pourquoi enlève-t-Il tous les moyens naturels au-travers desquels Sa promesse pourrait s'accomplir ? Souvent, c'est pour que notre relation avec Lui devienne un plaisir plutôt qu'un devoir. Tu vois, si Ses promesses pouvaient s'accomplir au-travers de nos capacités, nous serions en “mode performant” 24h/24 et 7jours/7. Mais ce n'est pas ainsi qu'Il fonctionne. Il nous demande plutôt d'entrer dans une relation continue, une relation qui requière la confiance pleine et entière de tout notre cœur.

C'est ainsi que la grande nuée de témoins qui nous ont précédé sont devenus Ses Héros de la Foi. L’Écriture nous dit que, lorsque Dieu a promis à Abraham de faire de lui le père des nations, Abraham “ne considéra point que son corps était déjà usé” (Romains 4:19). Le terme “considérer” utilisé ici implique une notion de mathématique. Abraham a réalisé que rien dans sa vie ne serait “ajouté” pour voir cette promesse s'accomplir. Rien dans ses capacités propre ne pouvait faire que ça marche. Et pourtant, nous lisons : “Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu ; mais il fut fortifié par la foi” (4:20).

Voilà un exemple de Jésus en train d'initier et de parfaire la foi d'un homme de Dieu. Plus Abraham considérait : “je ne peux pas faire ça”, plus sa foi dans les capacités de Dieu grandissait. Et, à travers cette mort de sa chair, s'est manifestée une puissance qui n'était pas la sienne, mais celle du Saint-Esprit.

Je voulais voir mon fils prodigue revenir au Seigneur et, pour que cela puisse s'accomplir, j'ai placé ma foi dans la puissance de Dieu qui pouvait l'engloutir dans Son amour irrésistible. Je suis heureux de dire que mon fils a été glorieusement réconcilié avec Dieu et sa famille.

Je veux voir des milliers de gens de notre ville venir à Jésus. Mais je sais que cela n'arrivera jamais au travers de stratégies, de planifications ou de programmes. Ces choses peuvent être utiles, mais seul Jésus peut démarrer quelque chose pour l’avancement de Son Royaume. Il est le seul à pouvoir parfaire en nous la foi confiante qui est nécessaire pour voir une multitude d'âmes amenées à la vie éternelle.

Oui, nous sommes appelés à faire tout ce que nous pouvons pour le royaume de Christ. Mais nous sommes appelés à bien plus que cela. Veux-tu voir les plans de Dieu s'accomplir dans ta communauté, Ses promesses s'accomplir dans ta vie ? Il demande seulement que tu places ta confiance en Lui en vivant une vie de foi.