vendredi 31 octobre 2014

LAISSE-LE ETRE TOUT POUR TOI

Il y a des années, je me tenais devant un autel à côté de ma femme pour écouter mon père (qui était le pasteur) demander à Gwen : “Acceptes-tu David pour être ton mari légitime ?” Nous avons échangé des vœux, disant chacun : “Je le veux.” Gwen m'a aimé de mille façons, mais jamais mieux, jamais plus que quand elle m'a laissé être l'homme de la maison. Ça lui a pris du temps pour se mettre de côté et me laisser faire les trucs de “mari”, surtout que je ne suis vraiment pas très bricoleur. Mais elle a appris à m'encourager avec tact à remplir ce rôle.

Dieu a voulu qu'un mari et une femme reflètent Sa relation avec nous, Sa fiancée : “ Car ton créateur est ton époux” (Esaïe 54:5). Nous sommes une “épouse qui s'est parée pour son époux” (Apocalypse 21:2). Mais Jésus n'est pas comme les maris de la terre. Quand Il dit : “Je le veux”, Il a tout pouvoir et gloire pour ce que soit fait. Et u peux découvrir les vœux du Seigneur à Sa bien-aimée tout au long de Sa Parole.

Notre amour pour Lui se les approprie, s'appuie dessus et laisse Jésus être notre Dieu. Voilà certains des vœux qu'Il a fait à tous ceux qui Lui prêtent serment d'amour et de fidélité :

“ Jusqu'à votre vieillesse je serai le même, Jusqu'à votre vieillesse je vous soutiendrai ; Je l'ai fait, et je veux encore vous porter, Vous soutenir et vous sauver” (Esaïe 46:4). “ Une femme oublie-t-elle l'enfant qu'elle allaite ?... Quand elle l'oublierait, Moi je ne t'oublierai point” (Esaïe 49:15). “notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner” (Esaïe 55:7). “je le guérirai … Et je le consolerai”(Esaïe 57:8). “ Avant qu'ils m'invoquent, je répondrai ; Avant qu'ils aient cessé de parler, j'exaucerai” (Esaïe 65:24). “Dieu lui-même a dit : Je ne te délaisserai point, et je ne t'abandonnerai point” (Hébreux 13:5).

Jésus est notre justice, notre richesse, notre délivrance, le rocher de notre salut, notre pain quotidien, notre réconfort, Celui qui pourvoit, notre force, notre défense, notre lumière, notre joie, notre paix, notre tout dans les temps de besoins ! Laisse-le être ton Dieu. N'essaye pas de lutter et de régler les choses par toi-même. Prouve-Lui que tu te confies dans Sa puissance !

jeudi 30 octobre 2014

“ELLE A FAIT CELA POUR MOI”

“ Et voici, une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville, ayant su qu'il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d'albâtre plein de parfum, et se tint derrière, aux pieds de Jésus. Elle pleurait ; et bientôt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les baisa, et les oignit de parfum... Puis, se tournant vers la femme, il dit à Simon : Vois-tu cette femme ? Je suis entré dans ta maison, et tu ne m'as point donné d'eau pour laver mes pieds ; mais elle, elle les a mouillés de ses larmes, et les a essuyés avec ses cheveux. Tu ne m'as point donné de baiser ; mais elle, depuis que je suis entré, elle n'a point cessé de me baiser les pieds. Tu n'as point versé d'huile sur ma tête ; mais elle, elle a versé du parfum sur mes pieds” (Luc 7:37-38,44-46).

As-tu jamais lavé Ses pieds avec tes larmes ? Es-tu jamais venu à Lui sans rien demander pour toi-même, pour ton ministère ou pour ta famille ? Es-tu jamais venu simplement pour Lui apporter un cadeau d'encens, un vase d'albâtre d'amour et d'adoration ? Écoute Son cœur crier : “Tu ne M'as pas donné de baiser, pas d'eau pour Mes pieds fatigués ! Mais elle a fait cela pour Moi !”

Dans Matthieu 26, une autre femme est venue vers Jésus et a déversé du parfum sur Sa tête alors qu'Il était assis en train de manger. Les disciples l'ont vu et ont dit avec indignation : “ A quoi bon cette perte ? On aurait pu vendre ce parfum très cher, et en donner le prix aux pauvres” (Matthieu 26:8-9). Nous sommes exactement comme ces disciples. Nous pensons que c'est du temps perdu que d'être seul, répondant à Ses besoins quand tant de gens pauvres, tant de gens qui souffrent, ont besoin de notre temps et des prières d'intercession. Mais Jésus a dit : “Pourquoi faites-vous de la peine à cette femme ? Elle a fait une bonne action à mon égard ; car vous avez toujours des pauvres avec vous, mais vous ne m'avez pas toujours” (Matthieu 26:10-11). En gros, Il disait : “Elle a fait cela pour Moi !”

mercredi 29 octobre 2014

PASSER DU TEMPS AVEC JESUS

Pourquoi Jésus dit-Il : “ Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra” (Matthieu 6:6) ? C'est parce que le Seigneur désire de l'intimité. Il veut être enfermé seul avec celui que Son cœur aime ! Tant de chrétiens prient et ne manqueraient jamais une réunion de prière. Ils iront à toutes les réunions de maison et il est en effet conforme à l’Écriture de s'accorder à deux ou trois pour demander quelque chose dans la prière. Mais le Seigneur viendra alors leur murmurer : “Viens tout seul, ferme la porte, que nous soyons juste tous les deux.” Le lieu secret est la chose la plus intime que tu puisses partager avec ton Seigneur. Si tu n'as pas ce genre de relation, tu ne Le connais pas vraiment.

Sans intimité avec Jésus, même tes bonnes œuvres deviennent mauvaises : “Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité” (Matthieu 7:22-23). Que dit Jésus ? La clé est : “Je ne vous ai jamais connu.” Il n'y a pas eu d'intimité, juste quelqu'un qui a fait beaucoup de choses en Son nom, sans réellement Le connaître. Cela veut dire que nous pouvons devenir tellement concentré sur le fait de faire de bonnes choses, dans des programmes, en aidant les autres, que nous perdons notre connexion avec Jésus.

Quand nous passons du temps seul avec Lui, pensons-nous à Ses besoins ? Jésus est devenu un homme, avec tous les besoins des hommes, ce qui inclut un besoin d'amitié et d'amour. Il ressent le fait d'être rejeté de la même façon que nous, car Il n'a jamais abandonné Son humanité. Jésus est Dieu mais aussi encore un homme. Le fait de pouvoir compatir à nos faiblesses implique qu'Il ressent encore aussi les blessures et les besoins d'un homme. Je pensais récemment : “Seigneur, quand Tu es venu sur Terre, t'es-Tu jamais demandé si quelqu'un T'aimait simplement pour Toi-même, en tant que Jésus, l'homme ?” Regarde les multitudes qui Le pressaient de tout côté, implorant grâce, suppliant d'obtenir de l'aide, de recouvrer la vue, d'être guérit, nourrit, ou désirant voir des signes et des prodiges. Ils les a vus comme des brebis n'ayant pas de berger. Il a entendu leurs cris et a pleuré. Mais si peu de gens sont venus sans rien demander, si peu sont venus simplement pour L'aimer.