samedi 18 octobre 2014

LA GRACE EST CONTAGIEUSE by Nicky Cruz

“Jésus vit une grande foule et fut rempli de compassion pour eux, parce qu'ils étaient comme des brebis qui n'ont pas de berger” (Marc 6:34).

A Oslo, en Norvège, notre équipe pastorale a fait équipe avec une grande église Luthérienne. C'était une des rares églises qui étaient désireuses de nous aider. Leurs ados étaient profondément engagés avec le Seigneur, mais complètement pris au dépourvu pas nos méthodes d'évangélisation. Les chrétiens européens sont des gens tranquilles et humbles qui gardent le plus souvent leur foi pour eux-mêmes. L'idée de prêcher à un coin de rue, au milieu leur voisinage, les emmenait assez loin de leur zone de confort. Au début, ils n'ont pas voulu venir avec nous, mais après quelques semaines, on ne pouvait plus les arrêter. Ils ont acquis un feu dévorant pour l'évangélisation, une véritable obsession de l'âme.

Certains d'entre eux voyageaient en train deux ou trois heures chaque matin pour nous aider, puis retournaient à la maison tard le soir. Et ils n'en avaient jamais assez. Ils avaient soif d'en apprendre d'avantage sur les jeunes de notre église de New York. Lorsque nous leur avons dit que de nombre d'entre eux étaient d'anciens membres de gang et d'anciens drogués, ils ont eu du mal à nous croire. Ils étaient étonnés de voir ce que Jésus avait fait dans leur vie, et ce qu'Il faisait encore.

Mais ce qui les attiraient le plus était la compassion sincère que les ados nos jeunes avaient pour les autres. Quand quelqu'un souffrait, ils pleuraient avec, priaient avec et ils le soutenaient. Chaque matin débutait avec plusieurs heures de prière et d'adoration dans le bâtiment de leur église et les luthériens n'en avaient jamais assez. L'amour de nos jeunes entre eux et pour eux était au-delà de tout ce qu'ils avaient jamais expérimenté. Et ils ont vite fait de même avec enthousiasme. Ça s'est répandu comme un feu de forêt dans les cœurs de tous ceux qui travaillaient avec nous.

Quand notre mission a été terminée, les jeunes de Norvège ont eu du mal à nous laisser partir. Ils étaient devenus tellement attachés à notre groupe, tellement remplis d'amour pour nos jeunes qu'ils ont pleuré pendant des heures à l'aéroport avant que notre avion ne parte. Nos jeunes se sont fait des amis pour la vie pendant ce voyage et ont eu un impact indélébile sur ceux qu'ils ont laissé derrière.

C'est la beauté et la nature de la compassion. C'est une des émotions les plus attachantes et contagieuses des êtres humains. Elle ne peut pas être simulée et son impact ne peut pas être expliqué, pourtant il est tellement réel. Et tellement puissant !

__________
Nicky Cruz, évangéliste connu internationalement et auteur prolifique s'est tourné vers Jésus, quittant une vie de violence et de crimes après avoir rencontré David Wilkerson à New York en 1958. L'histoire de sa conversion dramatique a d'abord été racontée dans La Croix et le Poignard par David Wilkerson puis dans son propre best-seller Du ghetto à la vie.

vendredi 17 octobre 2014

UNE PAROLE FRAICHE CHAQUE JOUR

Dieu donne une parole fraîche chaque jour à ceux qui écoutent. Mais beaucoup ne peuvent pas l'entendre parce que leurs cœurs sont en train de s'endurcir. Dans le livre des Hébreux, nous lisons : “ C'est pourquoi, selon ce que dit le Saint Esprit : Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, N'endurcissez pas vos cœurs” (Hébreux 3:7-8). La voix de Dieu est une voix “d'aujourd'hui”. Il veut que nous entendions une voix actualisée minute par minute.

Jésus nous a mis en garde contre les auditeurs au sol pierreux : “Les autres, pareillement, reçoivent la semence dans les endroits pierreux ; quand ils entendent la parole, ils la reçoivent d'abord avec joie ; mais ils n'ont pas de racine en eux-mêmes, ils manquent de persistance, et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, ils y trouvent une occasion de chute” (Marc 4:16-17). Cela parle de ceux qui aiment écouter la parole, qui reçoivent tout ce que Dieu dit avec joie. Mais la Parole de s'imprime pas en eux. La voix de Dieu ne provoque pas de changement chez eux. Ils ne sont pas brisé et leur cœur reste de pierre. Où sont les cœurs endurcis ? En prison ? Dans les rues ? Malheureusement, les cœurs les plus durs se trouvent dans la maison de Dieu, parmi ceux qui ne se rendent même pas compte qu'ils sont en train de s'endurcir !

Laisse moi te dire comment les chrétiens finissent avec un cœur endurci. Ils refusent de permettre à la voix de Dieu d'écraser leur volonté bornée. Ils entendent la voix de Dieu dans Sa Parole, dans les prédications et même parfois dans le murmure doux et léger. Mais ils n'y obéissent pas ! La Parole ne peut pas prendre racine. Et il y a quelque chose de pire encore. Chaque jour, Dieu appelle Son peuple à venir dans le lieu secret parce qu'Il veut parler. Il veut parler d'obéissance, de nos problèmes, du futur et nous donner des directions. “ je vous ai parlé dès le matin et vous n'avez pas écouté,... je vous ai appelés et vous n'avez pas répondu” (Jérémie 7:13). Chaque fois que nous refusons cet appel et que nous nous tournons plutôt vers nos propres affaires et intérêts, mettant d'autres choses avant Dieu, chaque fois que nous loupons un jour d'écoute, chaque fois que nous refusons d'écouter, notre cœur se refroidit d'avantage. A chaque fois que nous écoutons une autre voix au lieu d'attendre la Sienne, nous nous endurcissons un peu plus.

Lorsque nous refusons de nous discipliner pour être seul avec Dieu et écouter Sa voix, nous devenons étrangers à cette voix. Il est honteux de voir ce qui se passe aujourd'hui dans tellement d'églises, avec tant de chrétiens qui ne peuvent plus reconnaître la voix de Dieu. Le Seigneur les voit s'endurcir, mais Il se soucie d'eux et les aime encore. Alors Il oriente la lumière du Saint-Esprit vers eux, apportant une parole brûlante et pénétrante, une voix de tonnerre, pour les réveiller. Mais la Parole les offense. Cette Parole que Dieu donnait dans le but de les délivrer les offense et ils se mettent en colère et se dessèchent d'avantage ! “quand le soleil paraît, ils sont brûlés et sèchent” (voir Matthieu 13:6).

jeudi 16 octobre 2014

IL EST TEMPS DE FERMER LA PORTE

“Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra” (Matthieu 6:6).

La voix de Dieu est entendue par ceux qui Le rencontrent dans la prière dans le lieu secret. Dieu fait très attention aux personnes à qui Il s'adresse. Il s'adresse seulement à ceux qui attachent tellement d'importance à Sa voix qu'ils ferment la porte au monde pour être seul avec Lui en s'attendant à Lui.

Dieu nous dit : “Si vous voulez entendre Ma voix, enfermez-vous dans le lieu secret. Priez Moi en secret et Je vous récompenserai.” Le fait d'être toujours occupé, les désirs, la convoitise et les soucis de la vie étouffent la voix de Dieu. Jésus nous a mis en garde contre le fait d’être trop occupé pour s'arrêter et écouter Sa voix. Dans la parabole du semeur, “la parole” représente Sa voix : “ D'autres reçoivent la semence parmi les épines ; ce sont ceux qui entendent la parole, mais en qui les soucis du siècle, la séduction des richesses et l'invasion des autres convoitises, étouffent la parole, et la rendent infructueuse” (Marc 4:18-19).

Je crains fort que certaines personnes en train de lire ces lignes n'aient étouffé la voix de Dieu. Étouffer signifie ici l'enfouir sous une foule d'autres choses, la noyer. Dieu t'as parlé clairement à une époque, et c'était une telle joie pour toi. Tu L'aimes toujours, mais tu as de moins en moins de temps pour Lui. Ton emploi du temps chargé demande toute ton attention : tes richesses, tes préoccupations, tes problèmes et toutes les autres choses qui consument ton temps ! La voix de Dieu s'atténue à présent. Il t'appelle, te cherche, te met en garde : “Continue ainsi et tu vas complètement noyer Ma voix en toi !”

Tu peux devenir tellement occupé, tellement embourbé dans tes problèmes et tes préoccupations que cela ne te fais plus de bien d'entendre Sa voix, parce que tu ne l'écoutes plus. Jésus dit que c'est infructueux (verset 19).

“[Mais] d'autres reçoivent la semence dans la bonne terre ; ce sont ceux qui entendent la parole, la reçoivent, et portent du fruit, trente, soixante, et cent pour un” (Marc 4:20).