mardi 14 mars 2017

UN REFUGE DANS DES TEMPS TROUBLES

Des chrétiens sincères m’ont demandé : “Que croire ? J’ai lu des livres de nombreux prédicateurs au fil des ans qui semblent réellement croire que la fin est proche. Pourtant, encore et encore, ils sont passés à côté. Je pense que certains essayaient simplement de vendre leur livre, tandis que d’autres croyais réellement que Dieu leur disait que la fin était sur nous.”
A certains moments, j’ai été réellement brisé devant Dieu, Lui criant : “Seigneur, pendant de nombreuses années, j’ai prêché que le jugement était à la porte. J’ai prononcé de nombreux avertissements au sujet d’une crise économique à venir, mais je vois le contraire se produire. Je vois l’Amérique prospérer et aller son chemin joyeusement tout en tuant des bébés dans le ventre de leur mère, glisser dans des gouffres d’immondices et Te pousser hors de toutes les institutions. Pendant encore combien de temps, Seigneur ?”
Jérémie a passé des années à prophétiser fidèlement des événements qui n’avaient pas encore été accomplis. Il a crié : “Tu m’as persuadé, Éternel, et je me suis laissé persuader ; Tu m’as saisi, tu m’as vaincu. Et je suis chaque jour un objet de raillerie, Tout le monde se moque de moi. Car toutes les fois que je parle, il faut que je crie, Que je crie à la violence et à l’oppression ! Et la parole de l’Éternel est pour moi Un sujet d’opprobre et de risée chaque jour” (Jérémie 20:7-8).
Mais Jérémie ne pouvait arrêter d’avertir le peuple de Dieu. Même si ses prophéties semblaient infondées, il a continué à prophétiser. Je sens le même feu que Jérémie brûler dans mon âme et je suis plus convaincu que jamais que Dieu a tourné Sa face contre cette nation à cause de tout le sang versé, de son arrogance contre Son nom, et Son jugement est mérité !
D’un autre côté, je remercie Dieu pour les nombreuses promesses de Sa Parole de protéger et de bénir Son peuple dans et à travers toutes les tempêtes. Le peuple de Dieu qui prie n’a pas besoin d’avoir peur, il n’a pas à s’inquiéter ni à s’agiter.
“L’Éternel est un refuge pour l’opprimé, Un refuge au temps de la détresse. Ceux qui connaissent ton nom se confient en toi. Car tu n’abandonnes pas ceux qui te cherchent, ô Éternel !” (Psaumes 9:9-10).