jeudi 16 mars 2017

PUR ET IRRÉPRÉHENSIBLE

Je crois que chaque épisode ou histoire de l’Ancien Testament est rempli de vérités pour les croyants de la Nouvelle Alliance. A chaque fois que j’ai du mal à comprendre une vérité du Nouveau Testament, je me tourne vers sa préfiguration dans l’Ancien Testament. Un exemple : Moïse et le buisson ardent. Je crois que cette histoire particulière est pleine de profondes vérités du Nouveau Testament en ce qui concerne la sainteté.
Seul sur le Mont Horeb, Moïse gardait le troupeau de son beau-père quand, soudain, une vision étrange a attiré son attention. Non loin, un buisson brûlait avec éclat – sans se consumer !
“Moïse dit : Je veux me détourner pour voir quelle est cette grande vision, et pourquoi le buisson ne se consume point. L’Éternel vit qu’il se détournait pour voir ; et Dieu l’appela du milieu du buisson” (Exode 3:3-4). Alors qu’il s’était approché pour mieux voir, Moïse a entendu Dieu l’appeler depuis le buisson – preuve vivante que Dieu était présent, une représentation visuelle de Sa sainteté. En effet, où qu’Il soit, l’endroit est saint !
“Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu’il est écrit : Vous serez saints, car je suis saint” (1 Pierre 1:15-16). En d’autres termes : “Il est écrit, enregistré, établi une fois pour toute que nous devons être saints, comme notre Dieu est saint.”
“Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification” (1 Thessalonicien 4:7). Dieu ne nous a pas seulement appelé au salut, ou à aller au ciel, ou à recevoir Son pardon. Ces choses sont plutôt des conséquences de notre véritable appel, qui est d’être saint comme Il est saint.
Chaque croyant en Jésus Christ est appelé à être saint – à être pur et sans tache devant Dieu. Donc, si tu es né de nouveau, la sainteté doit être l’aspiration de ton cœur : “Dieu, je veux être comme Jésus. Je veux réellement marcher dans la sainteté devant Toi, tous les jours de ma vie.”