mercredi 1 mars 2017

DIEU EST CONCERNÉ

Satan a une stratégie pour tromper les croyants et les faire douter de la fidélité de Dieu dans Sa réponse aux prières. Il voudrait que nous croyons que Dieu a fermé Ses oreilles à nos cris et qu’Il nous laisse nous débrouiller tout seul.
Une grande tragédie de l’Église actuelle est que peu croient dans la puissance et l’efficacité de la prière. Sans aucune intention de blasphémer, on peut entendre de nombreuses personnes parmi le peuple de Dieu en train de se plaindre : “Je prie, mais je n’ai aucune réponse. J’ai prié si fort pendant si longtemps sans aucun résultat. Tout ce que je souhaite, c’est une petite preuve du fait que Dieu est en train de changer les choses. Combien de temps encore dois-je attendre ?” Ces croyants ne visitent plus leur lieu secret parce qu’ils sont convaincus que leurs demandes, nées dans la prière, ne parviennent pas jusqu’à Son trône. D’autres sont convaincus que seuls les “géants spirituels” peuvent faire parvenir leurs prières jusqu’à Dieu.
En toute honnêteté, de nombreux saints de Dieu luttent contre le doute : “Si les oreilles de Dieu sont ouvertes à mes prières persévérantes, pourquoi y a-t-il si peu de preuves de Ses réponses ?” Fais-tu la même prière depuis longtemps sans recevoir de réponse ? Peut-être même que des années se sont écoulées et que tu attends toujours, espérant… tout en te posant des questions ?
Prenons garde de ne pas accuser Dieu d’être paresseux, de ne pas se soucier de nos besoins et de nos demandes, comme Job l’a fait. Job s’est plaint : “Je t’appelle au secours, et tu ne me réponds pas; Je me tiens debout, pour que tu fasses attention à moi.” (Job 30:20 v.Col).
La vision de Job concernant la fidélité de Dieu était obscurcie par ses difficultés présentes et il a fini par accuser Dieu de l’avoir oublié.
Il est temps pour les chrétiens de chercher sérieusement quelles sont les raisons pour lesquelles nos prières avortent. Il est possible que nous soyons coupables d’accuser Dieu de négligence alors que, pendant tout ce temps, c’est notre propre attitude qui est responsable.
“Espère en l’Éternel, garde sa voie, Et il t’élèvera pour que tu possèdes le pays” (Psaumes 37:34).