samedi 10 septembre 2016

UN AUTRE ENSEIGNANT - Jim Cymbala

Il y a deux mille ans, les disciples avaient Jésus pour enseignant, mais même eux avaient des problèmes pour comprendre ce qu’Il leur enseignait. Il y a des exemples innombrables où l’on voit Jésus dire quelque chose et les disciples passer complètement à côté de ce qu’Il voulait leur faire comprendre. Ils ne comprenaient tout simplement pas. En fait, l’un d’eux a même argumenté avec Lui, disant: “Non, Tu n’iras pas à la croix. Je ne permettrais pas que ça arrive.”

Jésus leur enseignait à se confier en Dieu et, dans le chapitre suivant, nous les voyons ne pas faire confiance à Dieu. Jésus s’est même pris Lui-même en exemple durant une leçon sur l’humilité. Pendant le Dernier Repas, Jésus s’est montré Lui-même comme un serviteur de l’Éternel et Il a lavé les pieds du disciple. Pourtant, au cours du même repas, les disciples ont argumenté pour savoir lequel d’entre eux était le plus grand (Luc 22:24-27).
Mais Jésus a promis que, lorsqu’Il mourrait, un autre enseignant viendrait et les aideraient à assimiler correctement les vérités spirituelles.
“J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. Il me glorifiera, parce qu’il prendra de ce qui est à moi, et vous l’annoncera” (Jean 16:12-14).
Non seulement Jésus leur a dit qu’un meilleur enseignant allait venir, mais Il leur a également dit que ce nouvel enseignant allait leur transmettre la vérité qu’Il ne pouvait pas leur transmettre maintenant. En d’autres termes, Jésus disait : “J’ai encore bien des choses à dire, et le nouvel enseignant sera celui qui vous les enseignera.” L’Esprit “vous conduira dans toute la vérité,” ce qui inclut le fait d’appliquer les messages dans le cœur des disciples. C’est alors que la signification de la vie et de la mort de Jésus, la signification de la foi, de l’amour, de la puissance de la prière et bien d’autres encore deviendraient pour eux claires comme du cristal.

Jim Cymbala a commencé le Brooklyn Taberncale avec moins de vingt membres dans un petit bâtiment délabré, dans un quartier difficile de la ville. Né à Brooklyn, il est un ami de longue date à la fois de David et de Gary Wilkerson.