mardi 2 août 2016

UN NOUVEAU JOUR SE LEVAIT

Jésus était dans les derniers jours de Son ministère. Il venait tout juste de nettoyer le temple, chassant les marchands, et à présent Il passait du temps avec Ses disciples afin de les préparer à être les piliers de Sa future Église. Mais à ce moment-là, ils étaient toujours avec peu de foi, “lents à croire.” Jésus les avait réprimandés pour leur incrédulité à de nombreuses reprises, leur demandant : “Ne voyez-vous pas ?” Il a vu dans leur cœur une chose qui les empêchait d’avancer et qui devait être ôtée, sans quoi ils ne parviendraient jamais à la révélation nécessaire pour guider l’Église.

Un jour, alors que Jésus et les disciples passaient devant un figuier stérile, Jésus l’a maudit :
“Prenant alors la parole, il lui dit : Que jamais personne ne mange de ton fruit ! Et ses disciples l’entendirent” (Marc 11:14).
Plus tard, quand le groupe est à-nouveau passé devant le figuier, Pierre a dit : “Rabbi, regarde, le figuier que tu as maudit a séché.”

Sans donner de véritable réponse à Pierre, Jésus a simplement dit : “Ayez foi en Dieu.” Nous savons, d’après la réponse incroyable de Jésus, que le message qui allait suivre concernait la foi.
QUELQUE CHOSE DE NOUVEAU

Le figuier séché constituait un autre des sermons illustrés de Christ. Il représentait le rejet de Dieu du vieux système religieux à l’œuvre en Israël. Ce système reposait sur le fait d’essayer de gagner le salut et la faveur de Dieu par les efforts humains et sa propre volonté.

Une chose nouvelle allait naître en Israël, une Église dans laquelle le peuple de Dieu allait vivre entièrement par la foi. Le salut et la vie éternelle seraient acquis uniquement par la foi.

A ce moment-là, le peuple de Dieu ne savait rien sur la vie par la foi. Leur religion n’avait été que performances : être présents aux services d’adoration, lire la Torah, observer de longues listes de règles. A présent, Jésus disait : “Ce vieux système est mort, livré au jugement.” Un nouveau jour apparaissait : l’Église de la foi naissait.