mercredi 3 août 2016

LA MONTAGNE QUI NOUS RETIENT

Depuis le commencement, Dieu cherche un peuple qui vivrait devant Lui sans crainte. Il veut que Ses enfants soient au repos dans leur corps, leur âme et leur esprit, se confiant complètement dans Ses promesses. Dieu appelle cela “entrer dans Mon repos.” Alors, Il a conduit Son peuple dans le désert, sans eau, sans nourriture ni aucun moyen de subsistance. Ne donnant à Israël que Sa promesse de les garder, Son message pour eux était simple : “Ayez foi en Moi.” Ils les appellent à placer toute leur confiance en Lui pour faire l’impossible pour eux.

D’après l’auteur du livre des Hébreux, le peuple de Dieu à cette époque n’est jamais entré dans Son repos, parce qu’ils n’ont pas eu confiance en Ses promesses (Hébreux 3:11).

Dans le passage du figuier maudit, Jésus va faire référence à une montagne sans nom :
“Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne: Ôte-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir.” (Marc 11:23).
Jésus disait à Ses disciples, et à nous aujourd’hui : “l’incrédulité dans ton cœur est comme une montagne qui te retient et qui ne peut pas être bougée. Si elle n’est pas ôtée, Je ne peux pas travailler avec toi.”

Le fait est que Jésus n’a pas pu accomplir de miracles dans une certaine ville à cause de l’incrédulité du peuple :
“ Et il ne fit pas beaucoup de miracles dans ce lieu, à cause de leur incrédulité” (Matthieu 13:58).
La même chose est vraie pour l’Église de Christ aujourd’hui : partout où il y a de l’incrédulité, Il est incapable d’agir. L’incrédulité est toujours une montagne qui retient la plénitude de la révélation de Dieu et Ses bénédictions pour Ses enfants.