mercredi 31 août 2016

LA MISE A L’ÉPREUVE D’ABRAHAM

Dans Genèse 22:2, Dieu a dit à Abraham, “Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac ; va-t’en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l’une des montagnes que je te dirai.”
Tu connais l’histoire. Dieu a épargné Isaac, lui substituant un bélier pour le sacrifice. Et le Seigneur a dit à Abraham :
“car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique... parce que tu as fait cela... je te bénirai… et ta postérité possédera la porte de ses ennemis. Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix” (Genèse 22:12,16-18).
IL N’A RIEN RETENU POUR LUI
En fait, Dieu a dit à Abraham : “Je sais maintenant que tu ne me refuseras jamais rien, même ton fils bien-aimé. Et parce que tu M’as prouvé cela, Abraham, Je te bénirai.”
Écoute ce que l’Esprit dit dans ce passage : 
“Peut-être que personne n’apprendra les nombreux tests de foi par lesquels tu es passé. Tu souffriras peut-être de l’isolement, sans personne pour bénéficier de ton témoignage d’endurance. En fait, tu seras peut-être même jugé à cause de tes souffrances, tandis que d’autres se diront : “Pourquoi est-ce qu’il traverse tout cela ? Il semble qu’il n’y a pas de but à tout cela. Je me demande où il a pu commettre des erreurs dans sa vie.”
DIEU RECUEILLE NOS LARMES
Pourtant, tu peux être certain que le Dieu qui t’a conduit à ton épreuve de foi sait ce que ton épreuve signifie. Toutes tes larmes sont recueillies par Dieu, qui ressent dans Son cœur toutes tes souffrances. Et le Seigneur t’assure de ceci : “Tout cela finira par une bénédiction. Elle impactera puissamment les membres de ta famille.”
Abraham était déjà dans la gloire quand ces promesses ont été accomplies par le Seigneur. Mais sa famille, la nation d’Israël et, au bout du compte, l’humanité toute entière, a bénéficié de sa foi.