vendredi 12 août 2016

LA PRIÈRE QUI FAIT UNE PERCÉE

Jésus a fait une “prière permettant une percée” à Gethsémané.

Je pense à cette prière qui fait une percée de Christ comme à la “prière ultime.” Par ultime, je veux dire : la fin d’une série. A ce moment-là, tout avait été essayé et c’était la prière ultime, la prière finale, celle qui allait faire bouger les montagnes et trembler l’enfer. La voici : “Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux.” (Matthieu26:39).

Jésus se lève après avoir plaidé et dit, en substance : “J’ai prié, pleuré, jeûné ; j’ai tout fait. Maintenant, Père, Je Te remets Mon âme, en toute confiance. Ta volonté sera faite.”

As-tu déjà présenté cette “prière ultime” au Seigneur, à propos d’une situation ?
  • J’ai prié, jeûné et intercédé à ce sujet 
  • J’ai demandé, j’ai frappé à la porte, j’ai cherché et cru. 
  • Pourtant, ce qui arrive maintenant n’est pas ce que je voulais. 
  • Je ne crois pas que je puisse le supporter.
LE LIEU DE REPOS

Ensuite, tu ajoutes : “Mais Tu es le Dieu Tout-Puissant et je remets toutes choses entre Tes mains. A présent, Père, fais ce que Tu veux, quand Tu choisiras de le faire. Je me repose en Tes promesses pour moi.”

C’est le repos qui reste pour le peuple de Dieu aujourd’hui, le repos dont il est parlé dans Hébreux 4. Il s’agit d’entrer dans la promesse bénie de la Nouvelle Alliance où Dieu nous déclare : “Je serai un Père pour toi et tu seras Mon enfant.”

Bien-aimé, tant que tu n’auras pas fait cette prière ultime, tu ne pourras pas bouger ta montagne. Mais quand tu la feras, Dieu t’ouvriras les yeux sur une chose incroyable et tu ne manqueras plus la réponse à ta prière quand elle viendra.