mardi 7 juin 2016

VIENS SEIGNEUR JÉSUS !

Nous pouvons être certain du fait que Dieu va juger les méchants – ils auront leur salaire, sans le moindre doute. Quand le temps viendra, tous les moqueurs, tous ceux qui haïssent Dieu et les hommes mauvais seront appelés à rendre des comptes. Les livres seront ouverts et toutes les mauvaises actions seront mises en lumière, révélant tout ce que ces hommes mauvais ont fait contre l’autorité de Dieu. Leurs œuvres seront jugées sévèrement et les méchants seront chassés hors de la présence de Dieu, pour l’éternité.

Jésus a assuré à Ses disciples : “Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ?” (Luc 18:7). Il disait ainsi : “Oui, Dieu s’occupera un jour de ceux qui se sont moqués, qui ont persécuté, mis en prison et tué Son peuple. Les cris de l’Église persécutée ont été entendus et Il les vengera rapidement.” Mais Jésus demande dans la phrase suivante : “Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?” (18:8).

La question de Jésus à la fin de ce passage montre Sa plus grande préoccupation. Il nous dit : “Quand je reviendrai, je chercherai un peuple qui a cru en Mes promesses, qui a cru que Je reviendrai pour eux. La question est de savoir si ce peuple sera prêt et sera en train de M’attendre. Seront-ils sevrés de ce monde, désirant que Je vienne les emmener à la maison en tant que Mon Épouse ? Seront-ils sans tache ou seront-ils souillés par l’esprit de cet Age ? Les trouverai-Je en train de s’écrier : “Viens, Seigneur Jésus” ?

“Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul” (Matthieu 24:36).

Jésus ne nous a pas donné la date de Son retour, mais Il nous a dit à quoi ressemblerait la société à ce moment-là. Il continue, décrivant comment l’humanité se conduirait au moment de Son retour.

“Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous : il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme” (24:38-39).