lundi 13 juillet 2015

RAMÈNE-LES A LA MAISON, DANS LA GLOIRE by Gary Wilkerson

Le Père céleste n'avait pas envie de perdre Ses créatures bien-aimées au profit des puissances de l'enfer, c'est pourquoi Il a mis au point un plan pour nous secourir. “Alors tu parlas en vision de ton saint, et tu dis : J'ai placé du secours sur un homme puissant, j'ai haut élevé un élu d'entre le peuple” (Psaumes 89:19 version Darby). Le Père a dit à Son Fils : “l'humanité va devenir faible et misérable à cause de son péché, incapables de trouver le chemin qui les ramène à Moi. Je Te désigne comme Mon Saint, Celui qui peut les ramener dans Ma faveur.”

Nous entendons les termes de l'alliance prononcés par le Fils : “Je prends plaisir à faire ta volonté, mon Dieu ! Et ta loi est au fond de mon cœur” (Psaumes 40:9). Tout ce que Jésus a fait sur Terre était l'accomplissement de cette alliance : “Car mes paroles ne viennent pas de moi ; mais le Père, qui m’a envoyé, m’a commandé lui-même ce que je dois dire et ce dont je dois parler” (Jean 12:49).

La Bible rapporte clairement ces termes. Jésus devait se dépouiller Lui-même de toute gloire céleste, revêtant un corps de chair : “mais il s’est dépouillé lui-même, en prenant la condition d’esclave, en devenant semblable aux hommes” (Philippiens 2:7). Il devait supporter l'opprobre et les souffrances, “homme de douleur, habitué à la souffrance”. Il devait grandir en n'étant pas attirant aux yeux du monde : “Il n'avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n'avait rien pour nous plaire” (Esaïe 53:2). Après tout cela, Il devait encore se livrer entre les mains d'hommes méchants et, en une profonde agonie, abandonner Sa vie en offrande pour le péché de l'humanité. En faisant l'expiation, Il devait pour un temps endurer la colère de Dieu.

Dieu a alors défini le genre de ministère que Son Fils allait entreprendre pour racheter l'humanité. Il a dit à Jésus : “Ton ministère sera celui d'un prêtre. Je connais tous Mes enfants depuis la fondation du monde et maintenant Je Te les donne, tels un troupeau de brebis dont Tu seras le berger.” Jésus a déclaré sur Terre : “Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi” (Jean 6:37).

Pour finir, le Père a donné à Son Fils cette recommandation : “Si tu choisis d'y aller, Tu devras accomplir ceci : porter de bonnes nouvelles aux malheureux, guérir ceux qui ont le cœur brisé, proclamer aux captifs la liberté et aux prisonniers la délivrance, consoler tous les affligés, supporter la faiblesse de ceux qui sont faibles, accepter avec tendresse les ignorants, suppléer à leurs lacunes par Ta force. Nourri le troupeau, porte-les dans ton sein, guide-le jeune avec douceur, accorde Ta force aux faibles. Guide-les tous par Ton conseil, promet de leur envoyer le Saint-Esprit pour continuer l’œuvre de leur libération et ramène-les à la maison, dans la gloire, avec Toi” (voir Esaïe 61:1-3).