vendredi 10 juillet 2015

DIEU NOUS PRESSE DE NOUS REVEILLER

Le premier appel à se réveiller que le Seigneur a envoyé à Israël a été l'invasion par l'Assyrie. Cet ennemi juré d'Israël a attaqué deux provinces, Zébulon et Nephtali. Heureusement, les attaques ont été limitées à ces deux régions et les dommages ont été minimes. Mais Dieu parlait clairement à Son peuple. La nation choisie par Dieu a perdu son sentiment de sécurité et est passée à côté du message que Dieu leur adressait.

Israël a ensuite reçu un deuxième appel à se réveiller et celui là était très sévère. Deux nations que l’Écriture nomme “les ennemis d'Israël”, les syriens et les philistins, ont combiné leurs forces pour une soudaine attaque. D'après Esaïe, cette attaque est venue à la fois de l'est et de l'ouest (Esaïe 9:11). Les envahisseurs encerclaient donc Israël. Et leur attaque soudaine a été dévastatrice.

Après l'attaque des Twin Towers le 11 septembre 2001, la majorité des américains a demandé : où était Dieu dans cette soudaine attaque ? Que devait faire Son peuple du désastre qui était venu sur eux aussi brutalement ? Esaïe nous dit que Dieu était fidèle pour parler à Son peuple au temps d'Israël : “Le Seigneur lance une parole contre Jacob : Elle tombe sur Israël” (Esaïe 9:7). Dieu parlait clairement et Il envoyait ses messages à la nation tout entière.

Bien-aimé, ce verset nous dit quelque chose de très important pour notre propre époque de dévastation. Il nous dit simplement : “Dieu envoie toujours Sa parole.” Jamais, dans toute l'Histoire, le Seigneur n'a laissé Son peuple sans indice dans un temps de calamités. Il ne nous a jamais abandonné et ne nous a jamais laissé deviner les choses par nous-mêmes. Il fournit toujours une parole qui permetde comprendre les choses.

En ce moment même, le Seigneur fait se lever de saintes sentinelles pour parler de Sa part. Ces bergers pleurent et se repentent en cherchant la face de Dieu. Et je crois qu'ils sont en train d'entendre et de comprendre le message du Seigneur derrière les événements présents. Bien plus, ils n'ont pas peur de proclamer de dures mises en garde, parce qu'ils savent qu'ils ont entendu une parole de la part de Dieu. Ils sont poussés à parler de Ses plans qui sont derrière nos calamités.