mardi 28 juillet 2015

LE TEMPS OÙ JESUS NOURRIT

J'ai demandé au Seigneur s'il était possible aujourd'hui, dans ces temps de grâce, de vivre comme Il l'avait fait. Pouvons-nous être totalement dépendant de la voix du Père qui est dans la gloire ? Est-il possible d'entendre Sa direction pour nos vies jour après jour, instant après instant ? Y a-t-il un chemin préparé pour nous, de telle façon que nous puissions dire : “Je ne dis que ce que j'entends de la part du Seigneur, je ne fais que ce que je Le vois faire”?

Je connais la joie qui vient du fait d'être enfermé seul avec Christ. Elle provient de notre adoration et de notre service pour Lui, ainsi que du fait de s'attendre à Lui pour qu'Il nous révèle Son cœur. J'appelle cela le temps où Jésus nourrit.Je suis assis dans Sa présence, écoutant son murmure doux et léger. Et Il me parle, m'enseigne, œuvrant en moi par Son Saint-Esprit, me montrant des choses que je ne pourrais jamais apprendre dans un livre ni d'une autre personne. Sa vérité se révèle dans mon esprit. Et mon cœur bondis de joie en moi !

Bien-sûr, je ne suis pas encore arrivé. Ce genre d'expérience est encore occasionnelle et elle n'est pas encore devenue un mode de vie pour moi. Alors, j'ai demandé au Seigneur : “est-ce qu'une vie totalement dépendante est possible ? Ou n'est-ce qu'un vœu pieux ? Est-ce que je rêve d'une chose qui est impossible à atteindre ?”

Je pense que la majorité d'entre nous vit bien en-dessous des privilèges auxquels nous avons droit en tant qu'enfants de Dieu. Par exemple, j'ai lu le passage parlant d'Eli se tenant devant Dieu et entendant Sa voix. J'ai lu le passage parlant de Jérémie qui se tient dans la présence de Dieu, écoutant Ses conseils. Il crie : “Qui donc a assisté au conseil de l'Éternel Pour voir, pour écouter sa parole ? Qui a prêté l'oreille à sa parole, qui l'a entendue ?” (Jérémie 23:18). J'ai lu un cri similaire de la part d'Esaïe : “Tes oreilles entendront derrière toi la voix qui dira : Voici le chemin, marchez-y ! Car vous iriez à droite, ou vous iriez à gauche” (Esaïe 30:21). 


Pourquoi Dieu ne voudrait-Il pas parler dans notre génération, où il y a tellement de peur et d'incertitude ? Le monde est dans la tourmente, recherchant des réponses. Pourquoi le Seigneur serait-Il silencieux maintenant, alors que nous avons besoin plus que jamais d'entendre Sa voix nous parler ?