lundi 6 avril 2015

LE MYSTERE REVELE by Gary Wilkerson

“Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.” (Jean 1:1). L'auditoire de Jean pour cet évangile était principalement d'origine grecque. C'est pour cette raison qu'il identifie immédiatement Jésus à “la Parole”, se référant au terme grec logos. Les grecs avaient examiné ce concept du logos pendant des siècles, une idée qui parlerait de sagesse, de connaissance, de raison, du sens de la vie, de la philosophie de l'existence humaine.

Et voilà que Jean les met au défi : “Voulez-vous réellement connaître le sens de la vie, comprendre le sens de l'homme sur cette Terre ? Le logos que vous cherchez se trouve dans la Parole vivante de Dieu : Son Fils, Jésus. Christ est le logos dont vous êtes tellement affamés ! Vous recherchez la connaissance, mais le logos, la véritable sagesse et la vie réelle, est pleinement exprimé et accessible en Jésus.”

Quand j'avais environ 12 ans, j'ai entendu une journaliste interviewer un jeune du programme Teen Challenge. Elle lui a demandé : “Qu'est-ce qui est différent dans ce programme ? Qu'est-ce qu'il vous offre que vous ne puissiez trouver dans un centre de traitement laïque ?” Le jeune homme a répondu : “Nous avons le Saint-Esprit le matin, Jésus l'après-midi et le Père la nuit.” Cette réponse peut paraître toute faite aujourd'hui, mais ce n'était pas le cas il y a 40 ans. Je me rappelle l'enthousiasme de ce jeune homme alors qu'il disait à la journaliste : “Teen Challenge est centré sur Dieu. Lui seul peut me libérer de cette façon. Lui seul peut me donner un but, un espoir et me rendre heureux. Madame, ces choses sont réelles !”

C'est justement le mot que Jean a utilisé pour décrire Jésus aux grecs : réel. “C’était la véritable lumière qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme” (Jean 1:9). Dans la version grecque, Jean a utilisé le mot “alethinos”, qui signifie “réel.” La pensée des grecs au sujet du logos restait abstraite, mais Jean leur a dit : “Dieu ne se cache pas. Il est venu sur Terre, pour vivre parmi nous. Le mystère de Dieu nous a été révélé en Jésus !

Comment ce mystère est-il révélé, exactement ? Jésus a choisi de se faire connaître au monde à travers Son peuple. Quand Jean dit que Christ vient résider en nous, le verbe qu'il utilise signifie “tabernacle.” Jésus “tabernacle” en nous, comme Dieu le faisait dans l'Ancien Testament : Sa gloire qui descend du ciel pour résider parmi Son peuple. Il a choisi d'habiter en nous, faisant de nous, à la fois en tant qu'individu et en tant que congrégation, le lieu où réside Sa gloire. C'était une vérité de base pour mon père, David Wilkerson. Il disait souvent : “Je ne veux pas une visitation de la part de Dieu. Je veux une habitation.” Cette vérité vient tout droit de Jean, qui a dit aux grecs : “Le logos est bien plus que de l'information, bien plus que l'adhésion mentale à une idée. C'est Dieu Lui-même venant demeurer en toi !”