mardi 28 avril 2015

COMMENCER L'OEUVRE DE RESTAURATION

Le livre de Néhémie offre une image vivante de ce qui est arrivé à l'Eglise dans un temps de ruine et d'apostasie. Quand Néhémie et 43000 autres patriotes juifs sont retournés à Jérusalem, ils ont trouvé la cité complètement en ruine. Les murs étaient abattus, les portes enlevées et les habitants n'avaient aucune protection contre leurs ennemis… Et tout un groupe d'opposants défilait et pillait la cité comme il le voulait.

Ces ennemis avaient reçu tout pouvoir à cause de la façon dont Israël était devenu rétrograde et avait désobéi à la Parole de Dieu. Néhémie a écrit : “les rois auxquels tu nous as assujettis, à cause de nos péchés ; ils dominent à leur gré sur nos corps et sur notre bétail, et nous sommes dans une grande détresse !” (Néhémie 9:37).

Jérusalem, ici, représente l'Eglise de Jésus Christ d'aujourd'hui. Tout comme les israélites, de nombreux chrétiens sont sous la domination du péché et l'iniquité dans la maison de Dieu a apporté détresse et esclavage, répandant du poison dans le Corps de Christ.

Comment cela est-il arrivé ? Les murs de la vérité ont été abattus - ces barrières protectrices qui sont érigées quand les croyants s'appuient sur la Parole de Dieu. A cause de notre péché et de nos compromis, ces portes protectrices sont en train de tomber, laissant des multitudes de chrétiens ouverts à la puissance de Satan.

Mais Néhémie représente ici le plan de Dieu pour la restauration. Cet homme savait que, pour qu'un véritable réveil puisse avoir lieu, il devait y avoir des murs de vérité protecteurs autour du peuple de Dieu.

Alors, est-ce que Néhémie a arpenté la ville qui n'avait plus de mur pour l'appeler à un réveil de manifestations surnaturelles ? Non, les seules manifestations visibles après l'arrivée de Néhémie étaient des hommes et des femmes avec des pioches et des pelles à la main. Ils accomplissaient ce dur travail de reconstruction des murs de la ville et de restauration des portes. Et Néhémie conduisait tout cela.

Cette œuvre de restauration a commencé au moment où Néhémie s'est chargé du fardeau du Seigneur à propos de la ruine de Sa maison. Quand Néhémie a vu l'affliction et la condamnation que subissait le peuple de Dieu, il est tombé à genoux et a pleuré : “la muraille de Jérusalem a des brèches, et ses portes sont brûlées par le feu “ (Néhémie 1:3).

Qu'a fait Néhémie ensuite ? Il a jeûné et prié nuit et jour, confessant les péchés d'Israël : “Lorsque j’entendis ces paroles, je m’assis, je pleurai et, pendant plusieurs jours je pris le deuil. Je jeûnai, je priai devant le Dieu des cieux” (verset 4).