jeudi 9 avril 2015

CONFESSER QUE CHRIST EST ENTIEREMENT SUFFISANT

“Soyez donc sans crainte : vous valez plus que beaucoup de passereaux. C’est pourquoi, quiconque me confessera devant les hommes, je le confesserai moi aussi devant mon Père qui est dans les cieux ; mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai moi aussi devant mon Père qui est dans les cieux” (Matthieu 10:31-33).

Pendant des années, j'ai cité ce passage lors de mes campagnes d'évangélisation dans toute la ville ! Je l'ai cité lors des appels pour inciter les gens à s'avancer et à confesser Christ. Mais placer sa confiance en Dieu, c'est tellement plus que de faire une confession publique : “Jésus, pardonne mes péchés. Je crois en Toi !” Des millions de gens de bonne volonté ont fait ce genre de “confession” sans pour autant que cela ait réellement un sens pour eux.

La clé pour comprendre ce que Jésus dit dans ce passage se trouve dans le Psaume 31, au verset 20 : “Oh ! combien est grande ta bonté, Que tu tiens en réserve pour ceux qui te craignent, Que tu exerces envers ceux qui se réfugient en toi, En face des humains !”

Cette “confession” est quelque chose que le monde doit voir, et pas seulement entendre ! “Il a mis dans ma bouche un cantique nouveau, Une louange à notre Dieu ; Beaucoup le verront et auront de la crainte ; Ils se confieront en l’Éternel” (Psaumes 40:4).

Nous parlons souvent de “témoigner de Jésus” et nous nous imaginons cela comme de la prédication de rue, des distributions de tracts et dire aux amis et aux étrangers que Jésus les aime. Bien-aimé, ça n'en est qu'une partie !

Le monde ne cherche pas plus d'arguments doctrinaux sur la réalité de Dieu ! Il ne cherche pas de plus grandes preuves de la résurrection ou de meilleurs arguments au sujet de la création. Le monde cherche des chrétiens qui peuvent tenir ferme au milieu de chaque crise, crainte, problème ou difficulté,qui restent dans le calme et le repos au milieu de toutes ces choses. Le monde a besoin de voir les enfants de Dieu se confier pleinement dans leur Seigneur.

Le monde doit être capable de montrer un chrétien en disant : “En voilà un qui n'est pas toujours en train de se plaindre. Il ne se débat pas, ne craint pas et ne s'enfuit pas lors de problèmes. Il ne s'inquiète pas au sujet de demain ! Sa foi tient bon en tout temps !