samedi 4 janvier 2014

SANS LA FOI, IL EST IMPOSSIBLE DE POSSÉDER by Claude Houde

« Or la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas. Pour l'avoir possédée, les anciens ont obtenu un témoignage favorable » (Hébreux 11 : 1-2).

L’un des plus grands privilèges de ma vie chrétienne a été la joie de côtoyer et de connaître de grands patriarches de la foi. Certains de ces géants sont extrêmement célèbres, avec des ministères internationaux qui atteignent des millions de personnes, mais il y a les autres qui, bien que moins connus, ont eu une vie qui a laissé un impact sur ma foi et mon ministère.

Je suis inspiré, poussé à de bonnes œuvres, motivé et animé par le témoignage de ces hommes et de ces femmes de foi. Un de ces homme au caractère en acier trempé, le pasteur Bernard Sigouin. Oh, je sais, tu n’as sûrement jamais entendu parler de lui, mais l’enfer le craignait et le ciel célébrait sa foi.

Le pasteur Bernard faisait partie de ces croyants qui sont devenus chrétiens dans les années cinquante alors que de graves persécutions faisaient rage dans la province française du Québec, qui était en ce temps-là, engloutie dans les ténèbres spirituelles. Il est devenu croyant avec l’une des premières vagues de Québécois qui ont répondu avec foi à l’appel de Dieu pour le service dans notre nation. Il a été un pasteur précieux et héroïque, ainsi qu'un pionnier qui a fondé et construit beaucoup d'églises dans cette partie du Canada, qui est encore considérée aujourd'hui comme l’un des champs les moins évangélisés du monde. J’ai été honoré de servir avec ce précieux pasteur alors qu’il entrait dans l’automne de son ministère et de sa vie.

Le pasteur Bernard et moi-même sommes devenus amis et, un an avant sa mort, j’étais assis au restaurant avec lui pour le petit déjeuner. En tant que jeune pasteur, j’aimais passer du temps avec cet homme précieux. Notre église prenait soin de lui et je voulais faire quelque chose de spécial, je voulais le bénir. J’ai dit : « Pasteur Bernard, je voudrais faire quelque chose pour votre femme et vous-même. Est-ce que vous voudriez partir en voyage et voir l’océan ou quoi que ce soit d'autre ? » Je savais qu’il avait passé sa vie entière consumée par l’œuvre de Dieu et n’avait pas fait grand chose dans le domaine des loisirs.

Il a attrapé ma main et me regardant droit dans les yeux, il a dit : « Si tu veux faire quelque chose pour moi, prie afin que Dieu me donne une année de plus pour Le servir. » C’était tout ce qu’il voulait.

« Par la foi, ils Lui ont été agréables et par la foi, ils possédaient un témoignage ! »


__________
Claude Houde, pasteur principal de l’église Nouvelle Vie à Montréal au Canada, est un orateur régulier des conférences pour les dirigeants de l’église à venir soutenues par World Challenge à travers le monde. Avec son ministère, l’église Vie Nouvelle a grandi d’une poignée de personnes à plus de 3 500, dans une partie du Canada où très peu d’églises protestantes connaissent du succès.