jeudi 9 janvier 2014

JESUS FRAPPE A LA PORTE

« Vous avez pour père le diable et vous voulez accomplir les désirs de votre père » (Jean 8 : 44).

Christ adresse ces mots à une foule de religieux qui pensaient être bons aux yeux de Dieu. A l’extérieur, ils étaient propres et religieux mais à l’intérieur, ils étaient pleins d’envie, de sensualité, de fornication et de convoitise.

Il existe une maladie appelée la maladie du péché qui frappe les enfants du diable. Plus une personne tombe profondément dans le péché, plus la maladie devient critique. Elle atteint son point culminant quand le péché perd soudain son attrait, lorsqu'il devient ennuyeux et insatisfaisant.

La maladie du péché a conduit au suicide un jeune et célèbre acteur de télévision. L’acteur était en vedette dans une série télé très regardée et gagnait une fortune. Il venait juste de signer plusieurs contrats pour le cinéma et fréquentait une actrice magnifique. Il avait la célébrité, la fortune et la bonne santé.

Mais on a alors retrouvé son corps sans vie dans un hôtel de passe bon marché. Apparemment, aucun des plaisirs du monde n’avait pu le satisfaire. Sa vie était devenue vide, sans signification, et le suicide y a finalement mis fin. Sa mort est le résultat de la maladie du péché !

Si tu n’as jamais donné ta vie à Jésus alors, jusqu’à maintenant, le diable exerce sur toi un contrôle total. Il a dirigé et régné sur ta vie. Mais peut-être que maintenant, Satan voit un changement venir à toi et il sait qu’il est en train de perdre sa main mise sur toi.

Le péché a soudain perdu son goût doucereux pour toi. Tu ne vas plus dans les endroits mauvais que tu fréquentais jadis et tu n’es plus aussi désireux qu'avant de faire la fête. L’argent ne te satisfait plus, de même que le sexe ou le fait de posséder des choses. Tu sens un vide grandissant à l’intérieur de toi.

Et maintenant tu es là, en train de lire ce message. Peut-être es-tu en train de ressentir l'envie de lire la Bible. Personne ne te force à le faire ; quelque chose à l’intérieur de toi te presse de le faire.

Cher ami, Jésus est en train de frapper à la porte de ton cœur et le diable le sait. Et la chose que Satan craint le plus est que tu ouvres la porte au Christ !