mardi 14 janvier 2014

LA PREUVE D'UN FAIT

“Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin.” (Matthew 24:14).

De nombreuses personnes dans l'Eglise d'aujourd'hui cherchent à déterminer la proximité du retour de Christ en discernant les signes des temps. Nous voyons de tels signes dans plusieurs événements précis comme, par exemple, le retour des juifs en Israël. Pourtant, la déclaration la plus claire de Jésus concernant Sa seconde venue est contenue dans le verset ci-dessus. La fin viendra seulement quand l'évangile aura été prêché à toutes les nations, comme témoignage.

Le mot utilisé par Jésus pour “témoignage” dans ce verset est le même terme grec utilisé pour “attestation”. Il signifie littéralement : “la preuve d'un fait”. Christ ne parle pas seulement de prêcher l'évangile mais de le présenter comme une attestation.En clair, Il dit que l'évangile que nous prêchons n'est efficace que si nous l'accompagnons d'une vie qui atteste sa réalité.

On pourrait croire qu'en Amérique, une nation remplie de milliers d'églises évangéliques, il y aurait un puissant témoignage de l'évangile. Mais de nombreuses églises ont dénaturé le véritable évangile de Christ par des compromis. Le fait est que malgré toutes les prédications de nombre de ces églises, il n'y a que très peu de témoignages de la souveraineté de Christ dans les vies. Elles ne sont pas de véritables témoins pour la ville ou la nation.

Bien-sûr, il y a des exceptions. Je pense à un pasteur Baptiste qui avait pensé à une époque construire un nouveau grand bâtiment. Sa congrégation grandissait rapidement et il avait commencé à étudier l'accroissement de l'église. Mais sa femme a été conduite à prier et à chercher le Seigneur et très bientôt le pasteur a fait de même. Il a bien vite abandonné ses rêves de grand nombre et a commencé à être un témoignage, une preuve de ce qu'il prêchait.

Dans un sermon récent, le pasteur a mis un grand écran devant l'église. Il a dit à sa congrégation: “L'esprit de Dieu m'a parlé des péchés de cette église. Et aujourd'hui, nous allons les voir de nos propres yeux”.

Ensuite, le pasteur a montré péché après péché sur l'écran : fornication, adultère, alcoolisme, drogue, pornographie. Ensuite, il a commencé son message : “Nous n'allons pas construire une grande église pour le moment. Nous devons d'abord rétablir le tabernacle vivant de Christ avant de faire quoi que ce soit d'autre. Nous devons d'abord vivre l'évangile !” Aujourd'hui, l'Esprit de Dieu agit puissamment dans cette église. Des gens se ruent vers le Seigneur, remettant leur vie en règle, parce qu'ils entendent un évangile accompagné d'une preuve !