vendredi 17 mai 2013

UNE COMPASSION SANS LIMITE

Une belle jeune infirmière de 19 ans m’a arrêté après que j’ai prêché lors d’une mission d’évangélisation. Pleine de larmes, elle a sanglotté une triste confession : “M. Wilkerson, je suis lesbienne. Je me sens si sale et impure. L’église où j’avais l’habitude d’aller m’a demandé de ne jamais revenir. Le pasteur a dit qu’il ne pouvait pas prendre le risque que je séduise d’autres membres de sa congrégation. J’ai l’impression que le suicide est ma seule porte de sortie. Je vis entièrement dans la peur et la condamnation. Dois-je me donner la mort pour trouver la paix ?”

Elle n’arrêtait pas de reculer devant moi, comme si elle se sentait trop sale pour être en ma présence. Je lui ai demandé si elle aimait toujours Jésus. “Oh oui” a-t-elle répondu, “mon coeur crie à Lui a chaque heure du jour. J’aime Christ de tout ce qui est en moi, mais je suis liée par cette terrible passion.”

Comme c’était beau de voir son visage s’éclairer alors que je lui disais combien Dieu l’aime, même au milieu de ses luttes. Je lui ai dit : “ Ne t’abandonne jamais à ton péché. Dieu trace une ligne excatement où tu es. Chaque élan vers Lui te sera imputé à justice. Chaque pas en arrière de cette ligne, qui t’éloigne de Lui, est péché. Si nous nous approchons de Lui, Il s’approche de nous. Garde ton élan spirituel ! Continue d’aimer Jésus, même si tu n’as toujours pas une victoire complète. Accepte Son pardon de tous les jours. Vis un jour à la fois ! Soit convaincue que Jésus aime les pécheurs, alors Il t’aime toi aussi !”

Elle a sourit d’un sourire de soulagement et a dit : “M. Wilkerson, vous êtes le premier pasteur qui m’ait jamais offer un rayon d’espoir. Au fond de mon coeur, je sais qu’Il m’aime toujours et je sais qu’Il me délivrera de cette chaîne qui me tient prisonnière. Mais j’ai été tellement condamnée par tout le monde. Merci pour votre message d’espoir et d’amour”.

Lecteur de ce message, est-ce que toi aussi tu vis dans la condamnation ? As-tu péché contre le Seigneur ? As-tu attristé le Saint-Esprit dans ta vie ? Est-ce que tu livres une bataille perdue contre une tentation qui te domine ?

Tout ce que tu dois faire, c’est chercher la Parole de Dieu et tu y découvriras un Dieu de grâce, d’amour et de compassion sans limite. David disait :” Si tu gardais le souvenir des iniquités, Eternel, Seigneur, qui pourrait subsister ? Mais le pardon se trouve auprès de toi, Afin qu'on te craigne”. (Psaumes 130:3-4).