vendredi 24 mai 2013

QUAND UN MALHEUREUX CRIE

Dans le tout premier verset du Psaume 51, nous lisons que David en appelle aux tendres miséricordes de Dieu : “O Dieu ! aie pitié de moi dans ta bonté ; Selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions”.

David savait quoi faire : “Quand un malheureux crie, l'Éternel entend, Et il le sauve de toutes ses détresses” (Psaumes 34:6). “Quand les justes crient, l'Éternel entend, Et il les délivre de toutes leurs détresses”(Psaumes 34:17).

Cher saint, voilà ta victoire sur le péché : avoir une confiance absolue dans le fait que, peu importe à quel point tu as péché ou jusqu'où tu es tombé, tu sers un Dieu qui est prêt à pardonner, désireux de guérir et qui a plus d'amour et de bonté pour toi que tout ce dont tu pourrais avoir besoin.

Le diable vient vers toi et te dit : “Non ! si tu t'éloignes si facilement, tu vas retomber dans tes anciens péchés.” Il te fera te sentir misérable, indigne de lever tes mains pour louer Dieu ou même de prendre Sa Parole.

Mais voilà ton arme : crie à Dieu comme l'a fait David, de tout ton coeur. Va vers Dieu et dis Lui : “Seigneur, Tu m'aimes. Je sais que Tu es prêt à me pardonner. Je confesse !”

A ce moment précis, tu es juste aux yeux de Dieu. Tu n'as pas à payer pour ton péché. Dieu t'aime tellement qu'Il a donné Son Fils, qui a déjà payé pour cela. Un avocat aimant et miséricordieux aspire à t'aider et à te délivrer : “Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste.”(1 Jean 2:1).

Ma petite fille voulait marcher sur un muret en béton. Alors que je la tenais par derrière, elle a essayé d'enlever mes mains. J'ai laissé faire et elle a fini par tomber (mais sans se blesser). Quand elle est tombée, je ne l'ai pas abandonnée en disant : “Regarde ce que tu as fait. Tu n'es plus ma petite-fille !”

Le Seigneur m'a dit : “David, tu te permets de tellement aimer cette enfant, mais tu ne Me permets pas de t'aimer de la même manière. Tu te laisse remplir de fierté au sujet de tes enfants mais tu ne Me permets pas d'en faire autant à ton sujet !”

La Bible dit que Dieu prend plaisir dans Ses enfants !