mercredi 29 mai 2013

QUELQUE CHOSE DE PIRE QUE L’ÉCHEC

Je me suis assis dans ma voiture en pleurant, pensant être un terrible échec. J'avais été mis dehors sans ménagement d'une salle de tribunal après avoir cru que Dieu me demandait de témoigner à sept jeunes meurtriers. Je frémis en pensant au nombre de bénédictions que j'aurais manquée si j’avais abandonné pendant cette heure sombre. Combien je suis heureux aujourd’hui que Dieu m’ait appris à faire face à mes échecs et à continuer d'avancer pas après pas selon sa direction.

Je connais deux hommes de Dieu exceptionnels, tous deux ont exercés leur ministère auprès de milliers de personnes, mais sont tombés dans le même péché que David avec Beth-Chéba. L’un d’eux a décidé qu’il ne pouvait pas continuer et aujourd'hui, il boit et blasphème contre le Christ qu'il annonçait autrefois. Le deuxième s’est repenti et a repris tout à nouveau son ministère. Il dirige actuellement un programme missionnaire international qui gagne des milliers d’âmes à Christ. Son échec a été laissé en arrière et il continue d'aller de l'avant.

Dans mon travail auprès de personnes droguées et incurables, j’ai remarqué que la plupart de ceux qui retombent dans leurs vieilles habitudes sont plus forts que les autres quand ils acceptent de faire face à leurs échecs et reviennent au Seigneur. Ils ont une conscience aiguisée du pouvoir de Satan et n’ont plus aucune confiance dans la chair.

Quand Adam a péché, il a essayé de se cacher de Dieu. Quand Jonas a refusé de prêcher à Ninive, sa peur l’a conduit sur l’océan pour fuir la présence de Dieu. Quand Pierre à renié Christ, il craignait de Le rencontrer à nouveau.

Dieu m’a montré une vérité qui m’a souvent aidé. Il y a une chose bien pire que l’échec, c’est la crainte qui va avec. Adam, Jonas et Pierre ont fui loin de Dieu, non pas parce qu'ils avaient perdu leur amour pour Lui, mais parce qu’ils craignaient que Dieu soit trop en colère pour comprendre. Satan utilise cette peur pour faire croire aux gens qu’il est inutile d’essayer.

Si David s'était résigné à l'échec, nous n’aurions peut-être plus jamais entendu parler de lui. Cependant, il a courru à la maison de Dieu, il a saisi les cornes de l’autel, il a trouvé le pardon et la paix, et il est redevenu l'homme qu'il était dans ses meilleurs jours. Il peut en être de même pour toi!