jeudi 9 mai 2013

GUERIS MON INCREDULITE

“Mais qu'il l'a demande avec foi, sans douter ; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d'autre. Qu'un tel homme ne s'imagine pas qu'il recevra quelque chose du Seigneur » (Jacques 1 : 6-7).

Le monde est rempli de chrétiens qui ne s'accrochent pas à la Parole de Dieu. Ils pensent que c’est une chose anodine de s’asseoir à la table du Seigneur dans Sa maison et de murmurer et de se plaindre, comme si Dieu n’entendait pas ! Dieu entend nos murmures ! Ce sont des accusations selon lesquelles Il ne s’occuperait pas de nous, des insinuations comme quoi Il nous aurait laissés tomber.

Dieu m’a averti de ne pas donner la parole aux doutes et aux craintes tenaces, de ne les partager ni à ma femme, ni à mes amis, ni à ceux que j’aime, ni à mes collègues. Dieu dit de laisser ces doutes à la croix et de dire : « Jésus, guéris mon incrédulité. Enlève-la. »

Israël a passé quarante ans dans le désarroi, médisant, se plaignant, étant rempli d’amertume et de jalousie. Quelle existence misérable ils menaient tout en prétendant être les enfants de Dieu, tout en proclamant être saints. Mais ceci était leur propre témoignage, ce n’était pas celui de Dieu.

Tu dois arriver à un point où tu Lui fais confiance. Si tu apprends cela maintenant, la prochaine fois qu'un temps difficile viendra, tu chanteras et tu éclateras en louanges envers Celui qui t’a délivré ! Oh, la victoire sera là mais le plus important c’est que tu auras porté un coup fatal à tous tes doutes, tes craintes et ton incrédulité.

Par où commencer ? En regardant droit dans le miroir de la Parole de Dieu. Considère tes paroles et tes actions de ces trente derniers jours : as-tu murmuré ? T’es-tu plaint ? Tu répondras peut-être « Oui mais je n’ai pas murmuré contre Dieu ! » Oh, bien sûr que si ! Peu importe le moment où la personne dont tu t’es plaint, tout cela est bien dirigé contre Dieu.

Quelque soit le sens dans lequel je tourne ma Bible, je vois « Fais-moi confiance et Je t'en sortirai. Confie-Moi seulement tes voies. » Qu’est-ce que cela nécessite ? Simplement ceci : tiens-toi ferme et tranquille et regarde le salut du Seigneur. Tu demandes « Mais que faire si rien n’arrive ? » Cette réponse révèle du doute et de la crainte.

Bien-aimé, reviens au Seigneur aujourd’hui et dit : « Seigneur, j’ai fait tout ce que je pouvais faire dans cette situation. Je sais que je ne peux plus rien faire pour résoudre ce problème de toutes façons. Je vais te faire confiance et attendre ta victoire. »

Laisse Dieu faire de toi un témoignage pour le monde, un témoin de Sa fidélité. Aime-Le de tout ton cœur dès maintenant. Donne-Lui tous tes problèmes, toute ta foi et toute ta confiance !