lundi 6 avril 2009

L’AUDACE SAINTE ET L’AUTORITÉ SPIRITUELLE

Plus on est avec Jésus, plus il devient comme le Christ, dans la pureté, la sainteté et l'amour. À son tour, sa marche pure produit en lui une grande audace pour Dieu. L'Écriture dit: “Le méchant prend la fuite sans qu'on le poursuive, Le juste a de l'assurance comme un jeune lion.” (Proverbes 28:1) Le mot assurance dans ce verset signifie "sûr , confiant." C'est exactement le genre d'audace que les commandants de la synagogue voyaient en Pierre et Jean, tandis qu’ils enseignaient au peuple. (voir Actes 4:1-2)

 

Dans le chapitre précédent (Actes 3), Pierre et Jean priaient pour un mendiant paralysé et il fut instantanément guéri. La guérison provoqua une grande sensation autour du temple, et dans un effort d’arrêter les disciples de partager leur foi dans le Christ, les chefs religieux les mirent en prison et les soumirent à un procès public.

 

Pierre et Jean se réunirent avec les commandants de la synagogue mais la Bible ne rentre pas dans beaucoup de détails à propos de cette scène dans Actes 4. Néanmoins, je peux vous assurer, les chefs religieux orchestraient le tout avec beaucoup de faste et de cérémonial. Tout d'abord, les dignitaires prirent solennellement leur sièges veloutés. Ensuite, les parents des grands prêtres suivirent. Enfin, dans un moment de grande attente, les grands prêtres vêtus de robes se pavanèrent. Tout le monde s'inclina alors que les prêtres passèrent, montant d’un air distant l'allée vers le siège du jugement.

 

Tout cela était destiné à intimider Pierre et Jean. Mais les disciples n’étaient pas du tout intimidés. Ils avaient passé beaucoup du temps avec Jésus. J'imagine Pierre en train de penser, "Allons, commençons cette réunion. Passez-moi tout simplement la chaire et permettez-moi de parler librement. J'ai un mot de Dieu pour cette réunion. Merci, Jésus, de me permettre de prêcher votre nom à ces ennemis du Christ." Actes 4:8 commence par: ” Alors Pierre, rempli du Saint Esprit…" et cela me dit qu'il n'allait pas prononcer un discours. Ceci n’allait pas être paisible ou réservé. Pierre était un homme possédé de Jésus, débordant du Saint-Esprit.

 

Les serviteurs de Dieu sont en sûreté dans leur identité en Christ. Et ils sont convaincus de la justice de Jésus. Par conséquent, ils n'ont rien à cacher, ils peuvent se trouver devant quiconque avec une conscience tranquille.