jeudi 9 avril 2009

LA VIE RENONCÉE

"Renoncer". Qu'est-ce que ce mot veut dire? Littéralement, renoncer signifie "céder quelque chose à une autre personne." Ce mot signifie aussi se dessaisir de quelque chose qui vous a été accordée. Ceci pourrait inclure vos biens, votre puissance, vos objectifs, et même votre vie.

 

Les Chrétiens aujourd'hui entendent parler beaucoup de la vie renoncée. Mais qu'est-ce que cela signifie exactement? La vie renoncée est l'acte de redonner la vie à Jésus, qu’il vous a accordé. C'est renoncer au contrôle, aux droits, à la puissance, à la direction, toutes les choses que vous faites et dites. C'est entièrement remettre votre vie entre ses mains, d’en faire ce qu’il lui plaît.

 

Jésus lui-même vécut une vie renoncée: “Car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé." (Jean 6:38) “Je ne cherche point ma gloire." (8:50) Le Christ n'a jamais rien fait quoi que ce soit tout seul. Il ne faisait aucun pas ni prononçait aucun mot sans être informé par le Père. “Je ne fais rien de moi-même, mais que je parle selon ce que le Père m'a enseigné. … parce que je fais toujours ce qui lui est agréable.” (8:28-29).

 

Le cession complete de Jésus au Père est un exemple de la façon dont nous devrions tous vivre. Il se peut que vous disiez: “Jésus était Dieu dans la chair. Sa vie était déjà renoncée avant même qu'il vienne sur terre." Mais la vie renoncée n'est pas imposée à quiconque, y compris Jésus.

 

"Le Père m'aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. Personne ne me l'ôte, mais je la donne de moi-même; j'ai le pouvoir de la donner, et j'ai le pouvoir de la reprendre: tel est l'ordre que j'ai reçu de mon Père." (Jean 10:17-18)

 

Jésus nous disait, “Ne commettez pas d’erreur. L'acte de cession est entièrement dans mon pouvoir de faire. Je choisis de me sacrifier. Et je ne le fais pas parce que une certaine personne me l’a dit. Personne ne va prendre ma vie. MonPère m'a donné le droit et le privilège de me sacrifier. Il m'a aussi donné le choix de laisser passer cette coupe et d'éviter la croix. Mais j’ai choisi de le faire, par amour et par cession complète pour lui."

 

Notre Père céleste nous a tous donné ce même droit: le privilège de choisir une vie renoncée. Nul n'est contraint de céder sa vie à Dieu. Notre Seigneur ne nous fait pas sacrifier notre volonté et donner nos vies à lui. Il nous offre librement une Terre Promise, pleine de lait, de miel et de fruits. Mais nous risquons de choisir de ne pas entrer dans ce lieu de plénitude.

 

La vérité, c'est que nous pouvons avoir autant du Christ que nous voulons. Nous pouvons aller aussi profondément en lui que nous choisissons, vivant pleinement par sa parole et sa direction.