vendredi 9 octobre 2015

VIENS A LA SAINTE MONTAGNE DE DIEU

Esaïe a vu l'humiliation de Satan. Il a aussi regardé Dieu abattre toute la puissance et la fierté des principautés du mal. “Car la main de l’Éternel repose sur cette montagne ; Et Moab est foulé sur place, Comme la paille est foulée dans une mare à fumier” (Esaïe 25:10).

Esaïe le dit clairement : l'humiliation de Satan aura lieu sur la montagne, dans le lieu de prière et d'adoration, là où la présence de Christ est manifeste. Moab était un ennemi au temps d'Israël. Mais il est devenu un symbole qui représente tout ce qui est mauvais et satanique.

Pierre a prêché que la vision d'Esaïe s'accomplissait déjà dans l'église de Jérusalem. “Mais Dieu a accompli de la sorte ce qu’il avait annoncé d’avance par la bouche de tous ses prophètes, que son Christ devait souffrir. Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur” (Actes 3:18-19). Le raisonnement de Pierre était le suivant : si toutes les prophéties concernant Christ avaient été accomplies à la lettre, alors toutes les autres prophéties s'accompliraient. Et cela inclut des temps de rafraîchissement par le fait d'être dans la présence du Seigneur.

Esaïe se réfère à de tels temps de rafraîchissement (voir Esaïe 28:12). Il s'agit de temps où Dieu choisit de réveiller et de guérir. Et Il le fait, non pas parce que nous l'avons mérité, mais pour la gloire de Son propre nom. Pierre a vu l'accomplissement de ces choses à la Pentecôte : la présence de Christ était manifeste, apportant renouveau et rafraîchissement à une foule de plusieurs milliers de personnes. Des multitudes ont été libérées, y compris des familles entières. Nous le voyons plus tard quand Pierre a apporté la présence de Jésus dans la maison de Corneille, et que toute sa maisonnée a été sauvée.

En ce moment-même, je crois que nous sommes au tout début du dernier renouveau. Nous allons voir des familles délivrées de la captivité. Des millions de rétrogrades vont voir leur voile être ôté et des fils et des filles rebelles seront rendus à leurs parents. 


Quelle est notre part ? Nous devons faire ce que Daniel a fait lorsqu'il a lu les prophéties de Jérémie et qu'il a discerné les temps dans lesquels il vivait : “Je tournai ma face vers le Seigneur Dieu, afin de recourir à la prière et aux supplications, en jeûnant et en prenant le sac et la cendre” (Daniel 9:3). Daniel a fait ce que nous sommes appelés à faire : venir à la sainte montagne de Dieu. Que tous les serviteurs dévoués de Jésus Christ, en ces temps de la fin, se réunissent là !