jeudi 29 octobre 2015

FAUX BERGERS

Le problème chez l'église de Thyatire était une relation avec des responsables diaboliques et séducteurs. Imagine la réaction du pasteur lorsqu'il a lu ces mots : “Écris à l’ange de l’Église de Thyatire : Voici ce que dit le Fils de Dieu, celui qui a les yeux comme une flamme de feu” (Apocalypse 2:18).

La lettre continue avec une félicitation : “Je connais tes œuvres, ton amour, ta foi, ton fidèle service, ta constance, et tes dernières œuvres plus nombreuses que les premières” (2:19). Une fois encore, Christ est en train de dire : “Je connais tes œuvres. Ton amour, ta foi, ton service et ta persévérance sont plus grands maintenant qu'ils ne l'étaient au commencement.” Mieux que tout, le Seigneur leur dit : “Je connais ton amour pour Moi.” Il ne les réprimande pas pour une perte d'intimité avec Lui.

Mais ensuite, nous lisons ces paroles dures : “Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu’ils se livrent à l’impudicité et qu’ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles” (2:20).

Qui exactement est cette Jézabel dont il est question ici? Jésus parle des faux bergers. Il réprimande le pasteur de Thyatire pour avoir toléré des responsables cupides qui séduisent Son peuple. La référence à Jézabel employée ici indique d'avantage qu'une simple cupidité de la part de ces responsables. Ces faux bergers mettent au point des intrigues pour exécuter et accomplir leurs convoitises. Pour dire les choses simplement, le nom de Jézabel est utilisé comme exemple type de ce qui est mal et détestable aux yeux du Seigneur.

Quelle image déroutante nous est montrée ici ! Il s'agit de personnes qui aiment le Seigneur, des hommes et des femmes de Dieu dévoués. Ils ont persévéré, ils se sont donnés avec fidélité et ils aiment Jésus. Comment ces croyants peuvent-ils être attirés par de faux prophètes ? Comment peuvent-ils être séduits par des responsables mauvais que Dieu méprise ?

Tout au long des évangiles, Jésus met en garde contre de faux bergers qui vont venir, cherchant à dévorer et séduire un grand nombre. Pourtant, je suis choqué par le manque de discernement des multitudes qui acceptent leurs faux évangiles. Est-ce que ça t'est arrivé ? Est-ce que ton âme se repaît d'évangiles vu à la télé dont l'origine est en réalité démoniaque ? Est-ce que tu te repais d'un message apporté par les prédicateurs de prospérité qui en appellent à tes convoitises et dépouillent les personnes vulnérables. Jésus exhorte ceux qui se sont fidèlement opposés aux enseignants de Jézabel : “seulement, ce que vous avez, retenez-le jusqu’à ce que je vienne” (2:25). Il leur dit : “Vous avez appris le vrai discernement. Vous ne vous laisserez pas être tordus par chaque nouveau courant de doctrine. Alors, pour l'instant, tenez bon. Ne vous laissez pas tromper. C'est tout ce que Je demande. Je ne vous chargerai pas d'autre fardeau jusqu'à ce que Je revienne” (voir 2:24).