jeudi 8 octobre 2015

DANS LES TEMPS QUI VIENNENT

Dans les temps qui viennent, de nombreuses personnes vont venir sous la puissance et dans la présence de Christ. Ceux qui reviennent pleinement à Lui – qui se repentent, pardonnent et festoient avec Lui dans la prière et dans Sa Parole – verront toutes leurs larmes se transformer en joie. Dans le monde entier, en ce moment-même, de vastes rivières de larmes coulent de ceux qui ont déjà été libérés. Après des siècles de domination satanique, des gens sont libérés de leurs chaînes et déversent des flots de repentance et de louange vers leur Libérateur.

Esaïe a prophétisé que, lorsque nous commencerons à voir des œuvres miraculeuses venant de Dieu au milieu de nous, nous crierons : “En ce jour l’on dira : Voici, c’est notre Dieu, en qui nous avons confiance, Et c’est lui qui nous sauve ; C’est l’Éternel, en qui nous avons confiance ; Soyons dans l’allégresse, et réjouissons-nous de son salut !” (Esaïe 25:9). Esaïe était tellement excité par ce qu'il voyait qu'il a presque explosé d'émerveillement.

“Il fait disparaître de toute la terre l’opprobre de son peuple” (25:8). Le mot opprobre vient ici d'une racine hébraïque suggérant “le reproche, la disgrâce.” Cela nous parle de puissances sataniques qui se moquent et qui couvrent les croyants de reproches. De telles attaques viennent principalement lorsque nous prions pour qu'un bien-aimé soit sauvé d'une forteresse démoniaque.

Peut-être as-tu déjà entendu ces reproches venant de l'enfer. Ils te raillent, disant : “Tu te vantes du fait que Dieu répond aux prières. Et bien, où sont Ses réponses ? Tu as jeûné et prié pour ton enfant pendant des années, mais tu n'en vois toujours par le bout. Après tout ce temps, rien n'a changé. Il ne sera jamais sauvé.” 


Ensuite, tu entends cette accusation : “C'est ta faute. Tu as planté les graines de la rébellion dans cet enfant (ou dans cet ami ou dans ce bien-aimé). C'est à cause de toi que son cœur est endurci.” Bien-aimé, c'est le principal reproche que tente de faire le diable contre le peuple de Dieu et nous ne devons jamais l'écouter. Mais nous devons au contraire tenir ferme sur la Parole de Dieu, qui est certaine et qui nous dit : “Il fait disparaître de toute la terre l’opprobre de son peuple” (Esaïe 25:8).