vendredi 2 octobre 2015

UNE INCROYABLE VISION

Esaïe 25 décrit une incroyable vision. Le prophète Esaïe est transporté dans le futur, aux tous derniers jours. Les commentateurs bibliques sont d'accord pour dire qu'il s'agit d'une des images les plus claires de l’Écriture, concernant les derniers temps. Esaïe nous montre précisément ce que Dieu a en réserve pour les nations et pour Son Église, juste avant la fin. Et nous vivons dans ces temps qu'Esaïe a décrit.

Dans les cinq premiers versets, Esaïe souligne ce que Dieu a en réserve pour les nations. En un instant, Dieu réduit l'empire de Satan en ruines. Et soudain, les nations maintenues sous la tyrannie démoniaque sont libérées. Esaïe éclate en une louange pleine de jubilation à cette vue : “O Éternel ! tu es mon Dieu ; Je t’exalterai, je célébrerai ton nom, Car tu as fait des choses merveilleuses ; Tes desseins conçus à l’avance se sont fidèlement accomplis” (Esaïe 25:1). Il dit : “Seigneur, Tu n'es jamais pris par surprise. Tu as accompli de grandes merveilles dans le passé et, maintenant, Tu as un plan pour cette heure. Tu l'as préparée depuis la fondation du monde.”

Tandis qu'Esaïe regarde le plan de Dieu se dérouler, il frissonne jusqu'au plus profond de son être. Il s’exclame, pour les générations à venir : “Dans les derniers temps, Dieu va écraser et annihiler la puissance de Satan. Ces palais d'êtres démoniaques étranges seront réduits à des monceaux de ruines et les villes de diable seront réduites à des tas de poussière.”

Les chaînes commencent à tomber des foules qu'elles liaient. Elles sont libérées des prisons sataniques de la peur et du péché. Esaïe les nomme “peuples puissants,” ce qui signifie : “un peuple autrefois endurci par le péché.” Et il nous dit que ces mêmes peuples commencent à glorifier Dieu. Pendant des années, ils ont été terrifiés par leur oppresseur, Satan, mais maintenant, ils ne craignent plus que le Seigneur, Celui qui les a délivrés.

A ce moment là, le monde entier verra s'accomplir le verset quatre : “Tu as été un refuge pour le faible, Un refuge pour le malheureux dans la détresse, Un abri contre la tempête, Un ombrage contre la chaleur ; Car le souffle des tyrans est comme l’ouragan qui frappe une muraille” (25:4).

Je vois ces choses se produire pour des millions de gens dans le monde entier. Le pauvre en esprit devient fort. Ceux qui sont dans le besoin sont sauvés. Et ceux qui sont dans la détresse trouvent la paix en abondance. Christ est devenu leur protection, leur refuge, leur défenseur, leur abri. Quand une bourrasque de tentation enflammée vient vers eux, elle ne fait que heurter un mur saint qui les entoure et elle se désintègre. Et les attaques autrefois féroces de Satan tombent sur le sol, inoffensives.