mardi 25 avril 2017

“SEIGNEUR, OU ES-TU?”

Dans des moments de crise, nous voulons agir pour régler la situation. C’est contre notre nature de nous tenir tranquille et d’attendre. En fait, attendre patiemment que Dieu agisse est peut-être la chose la plus difficile de la marche chrétienne. Même des croyants dévoués paniquent parfois quand le Seigneur n’agit pas rapidement et ils crient souvent désespérément : “Seigneur, fais quelque chose !”
Dieu cherche un peuple qui se confie en Lui dans chaque moment de crise, dans chaque épreuve et dans chaque situation désespérée. En effet, aussi difficile à comprendre que cela puisse paraître, Dieu nous conduit souvent dans des situations qui sont alarmantes et difficiles dans le but de nous tester. Il veut voir si nous acceptons de nous tenir tranquille et d’attendre qu’Il apporte une délivrance surnaturelle. Il produit de bons fruits en nous et nous façonne en exemples de foi pour être des témoins dans cette époque sans foi et impie.
“L’Éternel affermit les pas de l’homme, Et il prend plaisir à sa voie” (Psaumes 37:23). “Affermit” signifie ici : “pré-arrangé, fixé, ordonné par Dieu.” Cela signifie que c’est Dieu et non le diable qui nous conduit dans des endroits difficiles. Non seulement Il permet nos épreuves, mais Il les dispose délibérément – et c’est difficile pour nous d’accepter cela !
Je ne crois pas que Dieu puisse nous conduire dans une situation difficile pour ensuite nous abandonner. Il est toujours fidèle envers ses enfants, dans chaque épreuve. Son intervention ne sera peut-être pas conforme à notre programme mais Il agit toujours et c’est notre devoir autant que notre privilège d’attendre en silence et de Lui faire confiance pour nous amener à remporter la victoire.