dimanche 16 avril 2017

CHRIST, NOTRE SEIGNEUR RESSUSCITÉ ET NOTRE INTERCESSEUR

“C’est aussi pour cela qu’il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur” (Hébreux 7:25).
Que veut dire l’Écriture quand elle dit que Jésus intercède pour nous ? Je crois que ce sujet est si profond, si majestueux et tellement au-delà de la compréhension humaine que je tremble d’en parler. Les spécialistes de la Bible ont différent point de vue sur sa signification. Mais aucun livre, aucun commentaire n’a satisfait mes recherches. En fait, plus je lisais d’enseignements sur le sujet, plus tout devenait confus.
Mais à travers la prière et la confiance dans la direction du Saint-Esprit, j’ai commencé à saisir quelques petites choses à propos de cet incroyable sujet. J’ai prié très simplement : “Seigneur, comment ton intercession dans le Ciel affecte-t-elle ma vie ? Ta Parole dit que Tu te tiens devant le Père en ma faveur. Qu’est-ce que cela signifie pour ma marche quotidienne avec toi ? Je n’ai pas besoin de savoir ce que les grands experts ont appris. Montre-moi une simple vérité dont je puisse m’emparer pour que je puisse me l’approprier pour ma vie.”
Le point de vue le plus répandu dans le milieu évangélique au sujet de l’intercession de Christ est que Jésus est retourné au Ciel pour agir en tant que Souverain Sacrificateur en notre faveur. Cela ne fait pas le moindre doute. La Bible dit clairement : “Car Christ n’est pas entré dans un sanctuaire fait de main d’homme, en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même” (Hébreux 9:24).
Je crois que Jésus intercède aujourd’hui pour préserver son peuple, pour nous garder du péché et nous maintenir dans l’amour de Dieu. Il ne permettra à rien – à aucune peur, aucun échec temporaire, aucune accusation de Satan – de nous écarter du Père. Pour faire court, Il prie pour nous de la même façon qu’Il a prié pour son disciple Pierre : “pour que ta foi ne chancelle pas” (Luc 22:32).
Notre Sauveur est vivant dans la gloire en cet instant. Et Il est à la fois pleinement Dieu et pleinement homme, avec des mains, des pieds, des yeux, des cheveux. Il a aussi les cicatrices des clous sur ses mains et ses pieds, la blessure à son côté. Il n’a jamais rejeté son humanité. Il est encore un homme dans la gloire. Et, en cet instant, notre homme dans l’éternité travaille pour s’assurer qu’on ne nous vole jamais la paix qu’Il nous a donné lorsqu’Il est parti. Il œuvre en tant que notre Souverain Sacrificateur, s’impliquant activement à maintenir son corps sur Terre rempli de Sa paix. Et quand Il reviendra, Il veut que nous soyons “trouvés par lui… dans la paix” (2 Pierre 3:14).
Que cette Pâques soit un jour que tu puisses célébrer comme étant celui où Il est ressuscité et où la paix a été déversée sur nous à cause de cela.