mardi 11 avril 2017

PLEINEMENT CONVAINCU DE L’AMOUR DE DIEU

“Je sais en qui j’ai cru, et je suis persuadé qu’il a la puissance de garder mon dépôt jusqu’à ce jour-là” (2 Timothée 1:12). Ce sont les mots d’un homme sur le point de mourir. L’apôtre Paul s’adresse à son élève, le jeune pasteur encore en formation, Timothée. Plus tard dans la même lettre, Paul confie à Timothée ces mots difficiles : “Car pour moi, je sers déjà de libation, et le moment de mon départ approche. J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi” (4:6-7).
Même si Paul adressait ces mots à Timothée, ce message parle à chaque serviteur de Christ qui affronte une grande épreuve. Considérons le contexte : au point culminant de ses propres épreuves atroces – sur le point de mourir – Paul était pleinement persuadé de l’amour de Dieu pour lui. Plus encore, il était convaincu de la capacité du Seigneur “ de garder mon dépôt” malgré toutes les preuves du contraire.
Bien-aimé, le conseil que Paul donne ici s’adresse à tous ceux qui sont frappés quotidiennement par des forces sataniques, qui sont engagés dans une bataille spirituelle féroce, endurant de grandes difficultés en bons soldats. Comment Paul pouvait-il parler avec tant de confiance de la fidélité de Dieu dans chaque épreuve ? Que savait-il donc au sujet du Seigneur qui pouvait donner naissance à une telle foi ?
Paul ne décrit jamais les choses qu’il a laissées en “dépôt jusqu’à ce jour-là.” Nous ne pouvons faire que des suppositions. Pourtant, comme Paul, nous devons être pleinement persuadés que Dieu garde fidèlement ces choses que nous lui avons remises. En effet, pour affronter les épreuves de ces temps difficiles, nous devons être pleinement persuadés que Jésus est notre Seigneur et notre Sauveur.