mardi 3 janvier 2017

L’ESPRIT D’ANARCHIE

“Car le mystère de l’iniquité agit déjà” (2 Thessaloniciens 2:7).
Le terme grec que Paul utilise pour “iniquité” dans ce passage signifie littéralement anarchie. De ce fait, le mystère concerne l’anarchie – c’est-à-dire le fait d’agir sans loi ni retenue.
Mais cette anarchie n’est pas seulement une rébellion contre les lois des hommes. Il ne s’agit pas de se rebeller contre l’autorité civile ou de commettre un crime violent. Ces choses provoquent effectivement la colère de Dieu, mais le mystère de l’anarchie va beaucoup plus loin. C’est un rejet complet de la vérité qui est en Christ – un rejet de la Sainte Parole de Dieu et de Ses commandements.
Cet esprit d’anarchie s’insinue partout dans notre pays aujourd’hui. C’est la force qui se cache derrière la législation qui cherche à bannir Dieu de notre société, le même que Satan a utilisé pour tromper Eve quand il lui a dit : “Dieu ne te punira pas pour avoir désobéi. Tu peux manger le fruit et ne pas en payer le prix !”
Satan utilise le même mensonge contre les chrétiens aujourd’hui. Jour après jour, il convainc un foule de croyants qu’ils peuvent pécher sans en payer le prix. C’est un plan démoniaque pour pervertir l’évangile de grâce de Christ.
De façon tragique, de nombreux chrétiens tièdes succombent à cet esprit d’anarchie. Paul dit que l’antéchrist viendra au pouvoir parce que les gens seront aveuglés et trompés par leur propre péché (voir 2 Thessaloniciens 2:9-10).
Satan trompera une foule de gens, comme il l’a fait pour Eve, en les convaincant à l’aide d’un mensonge subtil mais puissant : “Dieu ne puni pas le péché !”
Paul dit que cette tromperie viendra “parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés” (verset 10). Il ajoute ensuite : “Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge” (verset 11).
L’apôtre dit en fait : “Ceux qui refusent d’obéir ou de respecter la Parole de Dieu vont tomber sous un mensonge puissant. Tout d’abord, ils vont tiquer devant leur péché, chercher à le justifier. Mais bientôt, ils vont chercher activement un message de grâce facile. En fait, ils vont inventer une grâce qui est bien au-delà de ce que Dieu avait prévu. Sa grâce n’a jamais conduit à la permissivité mais a toujours conduit à la repentance !”