samedi 1 octobre 2016

UNE VOIX D’ENFANT - Carter Conlon

Dans le livre de Luc, nous voyons une fois encore que la société était en plein bouleversement. Des gens réclamaient à grand bruit influence et autorité, et le pays où le témoignage de Dieu devait physiquement résider était sous la domination d’une puissance étrangère.
Je suis sûr qu’il y avait des réunions des prières et des gens qui criaient à Dieu, parce qu’il y avait des gens pieux et consacrés dans cette génération. Pourtant, alors même que tout le monde avait une image mentale de ce à quoi la puissance de Dieu devait ressembler, soudain, quelque chose est entré en scène qui n’a pas été compris.
LE MURMURE DANS UNE MANGEOIRE
Personne ne s’attendait à ce que Dieu montre Sa puissance et donne à son peuple la force d’aller de l’avant de la façon dont Il l’a fait. Au milieu de toutes les voix et les chants des religieux, la puissance de Dieu est apparue – et c’était la voix d’un enfant ! Ce n’était pas le vent, le feu ni un tremblement de terre – c’était un murmure dans une mangeoire. Alors qui a été capable de l’entendre ?
Les religieux n’ont pas pu l’entendre. Ceux qui faisaient bouger et trembler les choses n’ont pas pu l’entendre. Ceux qui étaient centrés sur eux-mêmes n’ont pas pu l’entendre, non plus que les romains qui étaient concentrés sur la domination par la force. Alors, Dieu est allé vers quelques bergers dans un champ, a déchiré le voile entre notre temps et l’éternité et a envoyé des anges éclater en chants de louange : “Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, Et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée !” (Luc 2:13-14). En d’autres termes : “Tout ce que vous avez longtemps désiré est enfin arrivé.”
FAIS SILENCE AFIN D’ENTENDRE
Ces bergers se sont levés et sont allés vers la crèche, pour ne rien trouver d’autre qu’un murmure de bébé. Cela devait être une voix si faible que tout le monde aurait dû faire silence pour l’entendre. Pourtant, à la fin, “Et les bergers s’en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu, et qui était conforme à ce qui leur avait été annoncé” (Luc 2:20).
Du point de vue du monde, tout cela aurait été vu comme de la folie ! Mais la voix douce et légère était la puissance de Dieu se manifestant aux hommes une fois encore.

Carter Conlon a rejoint l'équipe pastorale de Times Square Church en 1994 suite à l'invitation du pasteur fondateur, David Wilkerson, et a été désigné Pasteur responsable en 2001.