mardi 25 octobre 2016

LÈVE-TOI ET MARCHE

Quand Pierre et Jean se sont rendus au temple, ils ont rencontré un mendiant qui avait été infirme depuis sa naissance. Pierre et Jean étaient probablement passés devant cet homme à de nombreuses reprises, mais cette fois, ils se sont arrêtés. La foule sur la place du marché a entendu Pierre dire au mendiant : “Regarde-nous... Au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche” (Actes 3:4,6).
Pierre demandait au Seigneur d’agir, avec sa propre gloire en jeu. Les gens dans la foule ont dû se dire les uns aux autres : “Quel prédicateur insensé. Il demande à un homme qui a été infirme toute sa vie de se lever et de marcher.” Je crois que ces gens étaient prêts à rire avec mépris de Pierre et de Jean.
SAUTANT ET DANSANT
Et puis, l’infirme a ressenti une étrange sensation dans ses pieds. D’abord, il a bougé sa cheville. Ensuite, la sensation est montée vers ses genoux et ses cuisses. Il s’est accroupi, s’est levé doucement et s’est tenu debout. Et, à l’étonnement de la foule, l’homme a commencé à sauter et à danser.
Je te le demande : et si Dieu n’avait pas agit ? Ce n’était pas le problème de Pierre, qui s’est volontiers confié en son Dieu pour la délivrance. Le Seigneur ne fait jamais honte à celui qui Lui fait confiance !
Aujourd’hui, nous sommes aussi appelés à mettre l’honneur, la gloire et la réputation de Dieu en jeu.
LES PLANS DE DIEU SURVIVENT
Pense un peu à tous les épisodes bibliques que nous lisons dans les Actes. Dans chacun d’eux, tout ce pour quoi Christ était venu sur Terre et était mort était en jeu. Pourtant, tout au long de l’Ancien et du Nouveau Testament, le plan, le but et le peuple de Dieu ont survécu. Dans chaque cas, Dieu a appelé Ses enfants, non seulement à Lui faire confiance mais à croire en Ses miracles.
Dis-moi, le Seigneur en demanderait-Il moins à notre génération ?