mardi 11 octobre 2016

L'ENCOURAGEMENT DU SEIGNEUR

David et ses hommes étaient en fuite pour échapper au roi Saül qui essayait de le tuer. A un moment donné, sa petite armée campait dans une ville appelée Ziklag, où ils s’étaient installés avec leur famille. De là, ils devaient partir se battre, laissant leur femme et leurs enfants derrière eux, en sécurité.
Après une bataille, David et son armée faisaient un voyage de trois jours de marche pour rentrer chez eux quand leur village a été attaqué par les amalécites. Ce féroce ennemi a kidnappé les familles de David et de ses hommes et ont brûlé la ville entière.
“David et ses gens arrivèrent à la ville, et voici, elle était brûlée ; et leurs femmes, leurs fils et leurs filles, étaient emmenés captifs” (1 Samuel 30:3).
COMPTER LES BÉNÉDICTIONS
La réponse de David devant cette calamité a été de reprendre “courage en s’appuyant sur l’Éternel, son Dieu” (30:6). Je crois qu’il l’a fait en se rappelant des délivrances passées. Dans sa jeune vie, il  avait tué un ours et un lion et il avait abattu le géant Goliath. A présent, alors qu’il souffrait à cause de son épreuve, il s’est rappelé de ces batailles et des nombreuses autres qu’il avait gagnées.
SEULEMENT UNE PAROLE PERSONNELLE
David disait : “J’ai besoin d’une parole de la part du Seigneur.” Il savait que personne ne pouvait l’encourager – ni les très sages capitaines qu’il avait sous ses ordres ni aucun autre conseiller. David devait obtenir une parole personnelle directement de la part de Celui qui l’avait délivré de toutes les situations désespérées qu’il avait affronté jusque là.
Bien-aimé, la même chose est vraie pour toi et moi aujourd’hui. Il n’existe tout simplement personne sur Terre qui peut sortir ton âme du désespoir ou encourager ton esprit tout au long de ton épreuve. Nous devons tous obtenir notre propre parole de la part du Seigneur. Tout comme David, nous sommes appelés à nous fortifier en nous rappelant des délivrances de Dieu dans nos vies. Et nous devons aussi nous rappeler de tous ces moments dans les générations passées où Dieu a montré qu’Il pourvoyait abondamment.