lundi 31 octobre 2016

LE ROCHER ÉTAIT CHRIST - Gary Wilkerson

Connaître Dieu était suffisant pour Moïse. Plutôt que d’entrer dans le Pays Promis, il a demandé à Dieu : “Fais-moi voir ta gloire !” (Exode 33:18). Je peux imaginer le plaisir de Dieu en entendant sa demande. Même les pères terrestres connaissent la voix que prennent leurs enfants pour demander des choses, mais rien ne réchauffe d’avantage le cœur d’un papa que d’entendre son enfant dire : “Papa, je t’aime pour qui tu es.”
Dieu était si content d’entendre le désir de Moïse qu’Il a accédé à sa requête, d’aussi prêt que possible. “Tu ne pourras pas voir ma face, car l’homme ne peut me voir et vivre” (Exode 33:20).
LA LUMIÈRE INTENSE DE DIEU
La lumière inabordable de Dieu est trop intense pour que les humains puissent l’expérimenter entièrement. Sa sainteté nous consumerait : “de peur que je ne te consume” (33:3). Mais Il a voulu que Moïse puisse expérimenter en partie Sa gloire. Le Seigneur Lui a dit, en substance : “Je ne peux pas te montrer Ma face, mais je peux te montrer les effets de Ma présence et la piste de bontés que Je laisse derrière moi” (voir 33:21-23).
“Quand ma gloire passera, je te mettrai dans un creux du rocher… jusqu’à ce que j’aie passé”
C’est ce que Dieu a dit à Moïse pour le protéger. Ce verset nous dit tout ce qu’il y a à savoir au sujet de la grâce incroyable de Dieu dans l’Ancien Testament. Même avant la croix – avant que Christ ne verse Son sang pour notre salut – Dieu a caché Moïse dans Sa grâce, dans le creux d’un rocher. Comme Paul l’a expliqué : “ce rocher était Christ” (1 Corinthiens 10:4).
LA GLOIRE DE DIEU QUI TRANSFORME
L’Écriture dit que le visage de Moïse a été transformé par la gloire de Dieu – un changement si puissant qu’il a dû mettre“un voile sur son visage, pour que les fils d’Israël ne fixassent pas les regards sur la fin de ce qui était passager” (2 Corinthiens 3:13).
Tous ceux qui rencontrent Jésus expérimentent la même transformation – un changement si profond que le monte entier peut le voir et s’étonner.