jeudi 20 octobre 2016

LA FOURNAISE N’A PAS PU LES ATTEINDRE

Schadrac, Méschac et Abed-Nego, souvent désignés comme « les trois enfants hébreux », ont refusé de se prosterner pour adorer l’idole en or de trente mètres de haut de Nebucadnetsar. Ils sont restés fermes, même lorsqu’ils ont été condamnés à mourir dans une fournaise ardente. Quand le méchant roi s’est moqué d’eux en disant : “quel dieu pourrait alors vous arracher à mon pouvoir ?” (Daniel 3:15), les jeunes hommes ont mis au défi le Seigneur de tenir Ses promesses :
“Majesté, nous ne voulons pas essayer de nous justifier. sache toutefois que notre dieu, le dieu que nous servons, est capable de nous sauver; oui, il nous arrachera à la fournaise et à ton pouvoir. Et à supposer qu’il ne le fasse pas, sache bien que nous refuserons quand même de servir tes dieux et d’adorer la statue d’or que tu as fait dresser” (3:16-18).
UNE CONFIANCE TOTALE EN DIEU
Ces jeunes hommes croyaient tellement que Dieu honorerait Son nom qu’ils ont affronté volontairement la mort.
Des hommes importants du pays tout entier se sont rassemblés pour l’exécution : des princes, des gouverneurs, des juges, des dirigeants des provinces environnantes. Et Nebucadnetsar a ordonné que le feu soit sept fois plus ardents que d’habitude, une chaleur si insoutenable qu’elle a tué les serviteurs qui alimentaient le feu.
La foule était frappée d’horreur, s’exclamant : “ces hommes ne peuvent pas survivre ! Ils vont mourir avant même d’être dans la fournaise. Aucun dieu ne peut les délivrer de ce genre de destin.”
SORTIR DE LA FOURNAISE
Une fois encore, le nom du Seigneur était en jeu. S’Il n’était pas intervenu, Son nom aurait pu être diffamé dans toutes les nations.
Mais le Seigneur n’expose jamais à la honte ceux qui se confient pleinement en Lui ! L’Écriture dit que Jésus Lui-même est venu dans cette fournaise pour protéger et réconforter Ses serviteurs. Et ces hommes sont sortis du feu, sans la moindre odeur de brûlé.