vendredi 11 mars 2016

DU ZELE POUR LA MAISON DU SEIGNEUR

Quand Jésus était sur Terre, Il a témoigné : “Le zèle de la maison de mon Père me dévore” (voir Jean 2:17). Maintenant, Son message pour les chrétiens de Sardes et pour nous est le suivant : “Vous avez bénéficié de Ma faveur, avec une bonne réputation aux alentours. Vous avez été bénis avec une adoration et une prédication puissantes. Mais au lieu d’aller de l’avant, vous avez commencé à penser : “Nous sommes arrivés.”Alors, vous avez relâché vos efforts. Vous n’étiez plus vigilants et l’indifférence a commencé à s’installer. A présent, vous vous êtes installés dans une zone de confort spirituel. Vous ne continuez pas à avancer pour remplir la mission que Je vous ai donnée.”

La Parole de Dieu nous montre ce qui se passe quand nous négligeons Sa maison et que nous donnons la première place à nos propres intérêts. Nous en trouvons une illustration dans le livre d’Aggée.

Quand Aggée a prophétisé, Dieu venait juste de délivrer Son peuple de Babylone et les avait ramenés à Jérusalem pour reconstruire Sa maison. Le Seigneur désirait une « Eglise chandelier » où Il pourrait manifester Sa présence de façon visible, au milieu de Son peuple. Il voulait que les nations voient les vies transformées des israélites et un pays rempli de Ses bénédictions et de Sa gloire. Alors, Il a ordonné à Israël : “Concentre-toi sur Mon église – c’est ta première mission. Si tu es fidèle pour prendre soin de Ma maison, Je prendrai soin de la tienne.”

Le peuple a commencé à faire ce que le Seigneur leur avait ordonné, commençant à reconstruire Son temple. Mais, après un moment, ils ont dit : “Le temps n’est pas venu, le temps de rebâtir la maison de l’Éternel” (Aggée 1:2). L’interprétation ici est la suivante : “Nous n’avons pas le temps de faire ce travail. Nous sommes trop occupés.” La vérité, c’est qu’ils étaient dévorés par leur travail et par le fait de construire leurs propres belles maisons.

Quelle a été la réponse du Seigneur ? Il a dit à travers Aggée : “ma maison... est détruite, Tandis que vous vous empressez chacun pour sa maison” (1:9). Le prophète disait en substance : “Dieu vous a délivré et vous a donné une mission : reconstruire Sa maison. Mais vous êtes tellement occupés à reconstruire vos propres maisons que vous négligez la Sienne. Les préoccupations du Seigneur ne sont plus votre centre d’intérêt. Vous ne vous préoccupez plus que de vos propres intérêts.”

Es-tu coupable de la même souillure ? As-tu l’énergie de courir partout pour prendre soin de tes propres préoccupations – mais aucune énergie lorsqu’il s’agit des intérêts du Seigneur ? As-tu du temps pour travailler dans ta propre maison mais seulement quelques heures le dimanche matin pour la maison de Dieu ? As-tu le temps de faire des courses et de regarder la télé, mais peu ou pas de temps pour la prière ? Plus important encore, as-tu la capacité d’être touché par ces mots de la part du Seigneur ?