samedi 24 mai 2014

UN SAINT DESEPOIR by Carter Conlon

Toi et moi, nous vivons dans ce que j'appelle “une heure de saint désepoir.”

Notre société dégénère très rapidement, et des crimes horribles sont commis si souvent que nous y devenons insensibles. L'anormal est devenu normal. Le mal est devenu bien. En regardant autour de toi, tu te demandes peut-être : “Comment puis-je m'inclure dans cette époque ? Que peut faire Dieu au travers de ma vie ? Et s'Il doit faire quelque chose, pourquoi mes prières, que je sais être en accord avec Sa Parole, sont elles toujours sans réponse ?”

Pour répondre à certaines de ces questions, regardons à une autre époque de notre histoire, alors que des temps désespérés s'abattaient sur une nation. Le livre 1 Samuel parle d'une époque où il n'y avait ni parole claire ni vision. Les sacrificateurs qui étaient supposés représenter Dieu étaient en fait profondément corrompus (voir 1 Samuel 2:22-24, 3:1). Le caractère de Dieu, son but et sa pensée étaient cachés au peuple, les laissant sans réponse aux questions qu'ils se posaient dans leur cœur : “Que se passe-t-il dans notre société ? Où est-ce que nous allons ?”

Cette situation est très similaire aux jours dans lesquels nous vivons où il semble que la présence de Dieu - Sa puissance et Sa bénédiction telles que nous les avons connues au-travers de notre histoire - est soudain partie. Il semble que les ennemis de Dieu ont maintenant le dessus, nous dictant quand nous pouvons prier, ce que nous pouvons apprendre à nos enfants, ce qui est bien et ce qui est mal. En conséquence, un cri venant du plus profond commence à se former dans le cœur des gens.

Le Psaume 107 parle de ces époques de saint désespoir qui se répètent dans l'Histoire. Le psalmiste décrit un peuple qui errait affamé, au bord de l'évanouissement, maintenu captif. C'était une époque marquée par une main-mise insensée sur la vérité de Dieu. Pourtant, c'est dans ce moment d'intense désespoir que la population a commencé à crier à Dieu, comme cela commence à être le cas de nos jours. Un cri est en train de monter dans cette génération. Un cri qui n'est pas forcément audible par nos oreilles physiques mais que Dieu entend. Comme a l'époque où Il est venu à Moïse et a dit : “J'ai entendu les cri du peuple et Je suis venu pour les délivrer” (voir Exode 3:7-8). En d'autres termes : J'ai entendu leurs gémissements de désespoir. Aujourd'hui, le Seigneur entend les cris de ceux dont les rêves ont été brisés, des parents dont les enfants se sont éloignés, de ceux qui se demandent : “Que nous est-il arrivé ?”

“J'ai vu la souffrance de mon peuple ... j'ai entendu les cris” (Exode 3:7).


__________
Carter Conlon a rejoint l’équipe pastorale de l’église de Times Square en 1994, sur l’invitation du pasteur fondateur David Wilkerson, et il a été nommé pasteur senior en 2001. En tant que dirigeant fort et passionné, c’est un orateur régulier des conférences pour dirigeants d’églises réalisées par World Challenge à travers le monde.