lundi 5 mai 2014

MERVEILLEUSE GRACE by Gary Wilkerson

Jésus a dit qu'Il déverserait sur nous une grâce qui est sans précédent dans toute l'histoire de l'humanité. Le mot “grâce” est devenu presque aussi commun dans la Bible que le mot “prière”. Nous disons tous : “Oh, oui, bien sûr, je crois en la grâce.” Nous chantons le cantique “amazing grace” en appuyant sur le deuxième mot pour dire que la grâce est merveilleuse, une chose dont nous jouissons tous.

Mais attends ! La grâce, ce n'est pas seulement ça ! C'est tellement plus que tout ce que nous pouvons imaginer. Pourquoi nos cœurs ne sont-ils pas débordant d'adoration, débordant d'amour et de grâce ? Parce que, pour nous, la grâce est réduite au minimum, à un niveau acceptable. Elle est devenue normale, quelque chose dont on se contente.

Quand je parle de cette grâce révolutionnaire, imméritée, de ce don de Dieu qui change notre cœur et qui produit du fruit en nous, beaucoup disent : “La grâce...oui...mais !” Si tu es de ces gens, tu es tombé dans le royaume du légalisme. Tu t'es échappé du royaume de la grâce et tu t'es retrouvé pris au piège du fait d'essayer de faire les choses par toi-même.

Regarde ce que Paul a dit à l'église des Galates dans Galates 3:1-3 : “O Galates, dépourvus de sens ! qui vous a fascinés...Voici seulement ce que je veux apprendre de vous : Est-ce par les œuvres de la loi que vous avez reçu l'Esprit, ou par la prédication de la foi ? Êtes-vous tellement dépourvus de sens ? Après avoir commencé par l'Esprit, voulez-vous maintenant finir par la chair ?”

Malheureusement, beaucoup parmi nous disent : “Merci Jésus, pour Ta grâce sur la croix. Cette grâce m'a purifié et a lavé mon ardoise. Merci pour ce nouveau commencement...Maintenant, je peux m'en sortir seul.”

Le problème, c'est que tu ne peux pas t'en sortir seul. Beaucoup sont offensés par la grâce parce que la notion de grâce implique que nous ne pouvons pas le faire par nous mêmes. Chaque fois que nous essayons, nous échouons lamentablement.

Veux-tu être délivre aujourd'hui ? Alors, dis simplement : “Je suis un échec par nature. Je ne peux pas garder la loi de Dieu par moi-même. Merci Seigneur pour Ta grâce !”