jeudi 1 mai 2014

IL NE POUVAIT PAS VAINCRE LE FILS DE DIEU

« Un grand signe parut dans le ciel : une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête. Elle était enceinte, et elle criait, étant en travail et dans les douleurs de l'enfantement. Un autre signe parut encore dans le ciel ; et voici, c'était un grand dragon rouge, ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes. Sa queue entraînait le tiers des étoiles du ciel, et les jetait sur la terre. Le dragon se tint devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer son enfant, lorsqu'elle aurait enfanté » (Apocalypse 12 : 1-4).

Satan savait qu’une église incroyable était sur le point de naître du reste de l’Ancien Testament. Ce serait un corps glorieux, alors le diable déclara la guerre une fois de plus, en se disant que maintenant, il pouvait se battre sur son territoire : la Terre.

Ce passage suggère que Satan savait qu’il ne pourrait pas toucher l’enfant de Marie alors qu'il était dans son ventre. Il était donc déterminé à détruire Christ dès Sa naissance. Il a rassemblé toutes ses forces démoniaques autour de Bethléem, envoyant des esprits de tromperie pour aveugler les scribes, les prêtres et les pharisiens. Son propre esprit est alors entré dans le Roi Hérode pour le posséder. Si Satan ne pouvait pas tuer le Christ lui-même, il possèderait un homme de secours, prêt à le faire à sa place.

Mais les armées célestes d'anges du Seigneur montaient la garde auprès de l’enfant, et ainsi Satan n’a pas pu Le toucher. Le diable devrait attendre trente années pour essayer de dévorer Christ. Sa chance suivante est venue au début du ministère de Jésus, quand le Saint Esprit Lui a déclaré qu’Il était le Messie. A ce moment, Satan a rencontré Christ dans le désert pour le tenter, mais Jésus l’a aussi vaincu dans cette bataille. Dieu a protégé Son Fils une fois de plus en envoyant des anges pour Le servir alors qu'Il était en état de faiblesse physique.

Le diable allait essayer une dernière fois de dévorer Christ. Cette fois, il a rassemblé ses forces pour essayer de tuer Jésus par la crucifixion et Le jeter dans le tombeau. Il a envoyé des esprits démoniaques pour exciter la foule, entrer dans le corps des prêtres, des soldats, des dirigeants politiques et de faux témoins. Satan pensait que son heure de gloire était enfin venue. Il allait maintenant pouvoir mener une guerre tous-azimuts !

Cependant, tu connais la suite de l’histoire : le jour de la Résurrection a été pour Satan sa défaite la plus humiliante. Quand Jésus est remonté au Ciel, Il était hors d’atteinte du diable pour toujours. « Et son enfant fut enlevé vers Dieu et vers son trône » (Apocalypse 12 : 5). Tout l’enfer a tremblé car Satan avait encore perdu. Même en utilisant toute sa puissance, il ne pouvait toujours pas vaincre le Fils de Dieu.