lundi 26 mai 2014

TU ES BENI POUR ETRE SOURCE DE BENEDICTION by Gary Wilkerson

“Et il leur dit cette parabole : Les terres d'un homme riche avaient beaucoup rapporté” (Luc 12:16).

Dieu est un Père généreux et miséricordieux, qui aime donner des cadeaux somptueux à Ses enfants. Mais je veux te montrer le contraste qui existe dans cette histoire, parce qu'elle prend une mauvaise direction. Au verset 17, nous lisons : “Et il raisonnait en lui-même.”

Dieu commence à bénir et tu commences à raisonner : “Qu'est-ce que je vais faire de cela ? Quelle est la prochaine étape ?” Ce schéma de pensée va te conduire sur un mauvais chemin et mène souvent vers l'égocentrisme. Dans le chapitre 26 de la Genèse, nous lisons l'histoire d'Isaac qui a demandé avec sagesse au Seigneur ce qu'il devait faire de ses richesses, à l'opposé de l'homme riche insensé dont Jésus parle.

Quand nos pensées se tournent vers nous-mêmes, nous perdons le discernement du Saint-Esprit. Quand nous commençons à penser à ce que nous désirons, nous nous perdons en chemin, et c'est exactement ce qui est arrivé à cet homme riche. Regarde le choix des mots ici : “Et il raisonnait en lui-même, disant : Que ferai-je ? car je n'ai pas de place pour stocker ma récolte” (Luc 12:17).

A qui appartenait cette récolte ? A Dieu. Tout appartient à Dieu ! Alors, cet homme devenait égoïste. Il commençait à voir ce don de Dieu, tout ses talents et ses relations, comme des choses qu'il pouvait utiliser à son propre profit, de manière égoïste, et ces pensées ont fait apparaître de quel bois il était fait.

“Voici, dit-il, ce que je ferai : j'abattrai mes greniers, j'en bâtirai de plus grands, j'y amasserai toute ma récolte et tous mes biens et je dirai à mon âme : Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années ; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi” (Luc 12:18-19).

Le problème avec certains enseignements au sujet des bénédictions de Dieu ne concerne pas le fait que Dieu désire nous bénir, ce qui est une réalité, mais la raison pour laquelle Il veut nous bénir. La bénédiction de Dieu est elle entièrement pour moi ? Sert-elle uniquement à entasser toutes ces bonnes choses pour moi ? Sert-elle à créer pour moi ce parfait petit cocon que j'ai toujours désiré ?

Tu es béni ! Depuis le tout début de l'alliance de bénédiction avec l'humanité, tu es bénie pour être une source de bénédiction, Église.

Je le redirai encore : tu es béni pour être une source de bénédiction!