lundi 20 février 2017

QUAND LA RECHERCHE N'EST PAS COURONNÉE DE SUCCÈS - Gary Wilkerson

"Les ânesses de Kis, père de Saül, s’égarèrent" (1 Samuel 9:3).
Dans la Parole de Dieu, les histoires qui parlent de choses perdues racontent le cœur du Père pour les perdus. Dieu veut que son peuple soit désireux de sortir pour sauver ce qui est perdu, et c'est ce qui se passe dans cette histoire.
Le père de Saül lui a dit : "'Prends avec toi l’un des serviteurs, lève-toi, va, et cherche les ânesses.' Il passa par la montagne d’Ephraïm" (verset 3 et 4). Marcher dans les collines d'Ephraïm était un chemin difficile par lequel commencer, mais Saül s'était engagé à accomplir la mission que son père lui avait confiée.
Et Saül a marché de long en large dans cette région de collines, cherchant à différents endroits, mais il n'a pas pu trouver les ânesses. Il a dû commencer à se sentir désespéré, mais il a continué parce qu'il était déterminé à obéir à l'ordre de son père.
Finalement, Saül a dit à son serviteur : "Viens, retournons, de peur que mon père, oubliant les ânesses, ne soit en peine de nous" (verset 5).
Saül était en fait en train d'accepter la défaite, expliquant : "Nous avons fait de notre mieux. Je pensais que notre recherche serait couronnée de succès, mais ce n'est pas le cas, alors nous devons l'accepter et continuer."
Pour certains, arrêter par la foi fait partie d'un plus grand engagement à l'obéissance, quel qu'en soit le coût. Pour d'autres, l'appréhension de continuer qui semble due au fait d'obéir est en réalité la peur de l'échec. En d'autres termes, ces personnes ne s'engagent pas dans ce que Dieu les appelle à faire parce qu'ils ont peur de ne pas y arriver.
Il est important pour toi de comprendre que, lorsque Dieu t'appelle à faire quelque chose, Il ne t'appelle pas toujours à être couronné de succès. Il t'appelle à obéir !
Obéir à l'appel, cela dépend de toi - le succès de l'appel dépend de Lui !