vendredi 24 février 2017

NE CROIS PAS A UN MENSONGE

Les idolâtres vivent dans la tromperie - ils croient à un mensonge comme étant la vérité.
"Car tout homme de la maison d’Israël, ou des étrangers séjournant en Israël, qui s’est éloigné de moi, qui porte ses idoles dans son cœur, et qui attache les regards sur ce qui l’a fait tomber dans son iniquité, -s’il vient s’adresser au prophète pour me consulter par lui, -moi, l’Éternel, je lui répondrai par moi" (Ézéchiel 14:7).
Ce passage de l’Écriture signifie : "Parce que tu es endurci dans ton péché, sans aucun désir de t'en détourner ni de t'en repentir, toutes les paroles que tu entendras à partir de maintenant ne feront que te conforter dans ton iniquité et dans ce en quoi tu crois, qui est un mensonge."
Nous en voyons un exemple avec le roi Achab, qui a très certainement été le roi le plus idolâtre dans toute l'histoire d'Israël. A cette époque, il s'est allié au roi Josaphat pour combattre Ramoth en Galaad.
"Et l’Éternel dit : Qui séduira Achab, pour qu’il monte à Ramoth en Galaad et qu’il y périsse ? Ils répondirent l’un d’une manière, l’autre d’une autre. Et un esprit vint se présenter devant l’Éternel, et dit : Moi, je le séduirai. L’Éternel lui dit : Comment ? Je sortirai, répondit-il, et je serai un esprit de mensonge dans la bouche de tous ses prophètes. L’Éternel dit : Tu le séduiras, et tu en viendras à bout ; sors, et fais ainsi !" (1 Rois 22:20-22).
Et quatre cents prophètes se sont tenus devant Achab pour l'encourager à continuer l'attaque. Peux-tu imaginer la scène ? Là se tenait toute une foule d'hommes flatteurs, prononçant tous des mots qui alimentaient l'idolâtrie d'Achab. Ils étaient tous en train de lui mentir, confirmant son péché.
Quelle terrible tragédie. Achab ne pouvait plus entendre la voix de Dieu à cause des idoles qui étaient enracinées dans son cœur. Alors, Dieu a envoyé une puissante illusion - une qui le détruirait.
"Ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge" (2 Thessaloniciens 2:10-11).