mardi 7 février 2017

LE VRAI SERVICE

Aujourd'hui, les gens veulent être tout sauf des serviteurs. En fait, leur fierté est rebutée par l'idée du service. Un passage très populaire est : "Ainsi tu n’es plus esclave, mais fils ; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu" (Galates 4:7).
Que dit Paul ici ? Il explique qu'un fils qui a été correctement enseigné sait qu'il est légalement l'héritier du roi avec tous les droits qui accompagnent cette position. Mais il aime son père a tel point qu'il choisit le rôle de serviteur.
Paul dit dans Romains 1:1 qu'il veut être : "serviteur de Jésus Christ" et Jacques se qualifie lui-même "serviteur de Dieu" (Jacques 1:1). Et Christ, le Fils de Dieu, "s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur" (Philippiens 2:7).
Un serviteur n'a aucune volonté propre. La parole de son maître est sa volonté. La croix représente la mort de tous mes propres plans, de toutes mes propres idées, de mes propres désirs, de mes espoirs et de mes rêves. Et, plus que tout, c'est la mort absolue de ma propre volonté.
Jésus a dit Ses disciples : "[Mon accomplissement dans la vie] est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé" (Jean 4:34). En d'autres termes : "J'attends de connaître chaque direction de la part de Mon Père."
Jean a écrit : "Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde" (1 Jean 4:17). Tous les vrais chrétiens doivent être désireux de dire : "Je désire vraiment faire ta volonté." Mais nous pouvons passer à côté si nous fixons notre cœur sur une chose que nous voulons, sur quelque chose qui a l'air bien et qui a l'air logique, mais qui n'est pas la volonté de Dieu. L'un des plus grands pièges dans lesquels tombent les chrétiens est de poursuivre une bonne idée qui n'est pas de Dieu.
Est-ce que ton désir peut survivre à la croix ? Peux-tu t'éloigner de tes rêves et y mourir  Dieu sait ce qui est le meilleur pour toi alors crie à Lui : "Père, si ce n'est pas ta volonté, cela peut me détruire. Je Te le donne, fais-en ce que Tu veux, Seigneur."