mercredi 8 février 2017

"MONTREZ-NOUS VOTRE DIEU !"

"Là, nos vainqueurs nous demandaient des chants, Et nos oppresseurs de la joie: Chantez-nous quelques-uns des cantiques de Sion ! Comment chanterions-nous les cantiques de l’Éternel Sur une terre étrangère ?" (Psaumes 137:3-4).
Le peuple de Dieu se trouvait dans le moment le plus difficile de son histoire et, tandis qu'ils étaient emmenés au loin, leurs conquérants leur demandaient de chanter pour eux. Mais tout ce qu'ils ressentaient, c'était de la dépression et du désespoir.
Une multitude de chrétiens se trouvent dans la même situation aujourd'hui, prisonniers de circonstances adverses. Quand le diable vient vers toi avec une ancienne tentation, tu te retrouves peut-être sur le point d'abandonner en pensant : "Je n'y arriverai jamais. J'ai prié et crié mais ce lien va me hanter pour toujours."
Quand Israël est tombé sous l'esclavage de Babylone, leurs conquérants leur ont demandé : "Chantez pour nous ! Jouez pour nous ! Nous savons tout de vous et de ce que votre Dieu a fait pour vous, alors montrez-nous votre joie en Lui."
Si cette demande était faite avec moquerie, je crois qu'il s'agissait aussi d'une supplication pitoyable. Les dieux de Babylone les avaient laissés vides, sans espérance. Mais les chants des israélites avaient eu un impact sur eux. "Le Dieu de ce peuple a ouvert la mer. Son feu est descendu du ciel. Il s'est tenu face à leurs ennemis. Il doit y avoir quelque chose de spécial chez leur Dieu."
Les gens qui peuvent se réjouir et garder la foi dans les heures les plus sombres sont un réel témoignage pour les autres qui vivent les mêmes luttes. Les autres remarquent les croyants qui attestent : "Dieu, je crois en Toi, peu importe ce qui se passe dans ma vie."
Le monde nous crie : "Nous ne sommes pas impressionnés par l'ouverture de la Mer Rouge, ni par les aveugles qui ont recouvré la vue, ni par les paralytiques qui ont été guéris. non ! Le miracle que nous voulons voir, c'est la foi dans les heures les plus sombres de vote vie. Vous affrontez des situations désespérées avec un sourire de joie, des chants de louanges pour Dieu. Voilà ce qui nous parle."