lundi 13 février 2017

COURIR POUR GAGNER! - Gary Wilkerson

Jizréel était une cité qui excellait dans l'art de la guerre parce qu'elle avait de très nombreux chars. Les chars représentent la force de l'homme et impliquent une grande vitesse, une grande habilité et une grande puissance.
Nous avons un "style de vie de char" aujourd'hui - une style de vie confortable et aisé, où tous nos besoins sont remplis. Si nous voulons faire quelque chose, nous allons simplement de l'avant et le faisons.
"Le style de vie de char" peut avoir un grand attrait pour les chrétiens, avec ses standards de succès - richesses matérielles, sécurité, confort. Mais le véritable serviteur de Dieu ne recherche pas ces choses en premier : il cherche d'abord à obéir à la voix de son Maître et à poursuivre les préoccupations de Son Royaume. Ce disciple apprend très tôt dans sa marche par la foi que, en recherchant d'abord le Seigneur, "toutes ces choses (nourriture, vêtements, abri) vous seront données par-dessus." (Matthieu 6:33).
Élie savait qu'il ne fallait pas regarder aux ressources de ce monde. Imagine la scène, alors qu'il s'adresse au roi Achab perché sur son char étincelant, surplombant le prophète de toute sa hauteur. Oui, Élie a parlé à Achab avec audace : "dépêche-toi d’atteler ton char et de rentrer chez toi" (1 Rois 18:44). Tout de suite après, nous lisons : " rempli de force par l’Éternel, Élie serra sa ceinture autour des reins et courut devant le char du roi Achab jusqu’à l’entrée de Jizréel" (verset 46). L'homme de Dieu a distancé un char sur une distance de plusieurs kilomètres ! Comment Élie a-t-il pu accomplir cela ? L'expression "serrer sa ceinture autour de ses reins" signifie "se préparer pour la course."
Quand Pierre a dit "ceignez les reins de votre entendement" dans 1 Pierre 1:13, il disait que nous avons besoin de nous préparer pour la course en renforçant notre foi et notre confiance en Dieu. Et l'apôtre Paul a utilisé l'image de la course pour représenter notre vie chrétienne. Dans son dernier épître, il dit : "J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi" (2 Timothée 4:7).
Nous aussi, nous pouvons courir avec force et remporter le prix si nous préparons correctement pour la course.